BOXE : Les amateurs amiénois ont fait honneur à leur club

0
198

BOXE : Les amateurs amiénois ont fait honneur à leur club

On ne présente plus Jérôme Fouache, à la fois chef de bande, éducateur, râleur mais finalement très sensible. Avec son champion du monde Christopher Sebire, il a entrepris ce qui sera surement sa dernière bataille. On se souvient qu’en octobre dernier, le Rouennais qui s’est placé sous la coupe de Jérôme Fouache était devenu champion du monde face à l’Argentin Coggi, au terme d’une confrontation de qualité. Pour permettre à Sebire de boxer à domicile, il avait fallu trouver beaucoup d’argent et l’ami Olivier Duprez avait alors beaucoup travaillé pour boucler un budget auquel Amiens-Métropole avait beaucoup contribué.

Plus de six mois après, quoi de neuf à Amiens?

D’abord, Christopher Sebire est toujours bien là et il s’entraine en attendant la conclusion d’un combat qui pourrait se dérouler en juin prochain. Nous reviendrons un peu plus tard sur les nouveautés au club par rapport à ce qui s’était passé l’an dernier.

En attendant et c’est la fierté de Jérôme Fouache et de ses adjoints, la boxe fait recette dans la salle de la Veillère.

Chaque jour, c’est une ruche vivante et à la question: “ce succès, est-ce l’effet Rio?”, Jérôme Fouache balaie d’un revers de la main, cette assertion et rétorque “non tout simplement c’est dû à Christopher Sebire”. Sebire un garçon d’une rare gentillesse, disponible et qui fait honneur à son club mais aussi à la boxe tout simplement. Mais Jérôme Fouache sait bien que tout ce petit monde qui, chaque jour s’entraine, il faudra bien  qu’il boxe et dispute de vrais combats. D’où l’idée de d’organiser une réunion exclusivement réservée aux amateurs avec des jeunes et des filles.

Soit un panachage qui a plu ce samedi dans la salle des Quatre Chênes à Amiens. Une salle qui avait accueilli environ deux cents spectateurs.

Jérôme Fouache a dû procéder à une sélection lors des entrainements. Les meilleurs ont été retenus pour se produire en public ce samedi. Le bilan est positif. Certains disputaient leur premier combat et ma foi, ils n’ont pas été ridicules loin s’en faut.

Au rayon des satisfactions, citons les deux féminines Marion Tardieu qui s’est imposée avant la limite et Manuella Kot qui en étaient à leur deuxième combat. Bravo Mesdemoiselles. Continuez  et vous pourrez prétendre aller loin.

Autres victoires amiénoises, celle du Calédonien Henri Waiwe qui est infatigable sur un ring et qui était très encouragé notamment par le footballeur profesionnel amiénois Georges Gope. Brandon Fourdrinier a également gagné avant la limite tandis que Nabil Bouani s’est incliné aux points face au Mersois Guillaume Becquin. Mais globalement le bilan est bon et Jérôme Fouache va pouvoir continuer à travaillers ereinement.

Ce genre de réunion est nécessaire.

Le plateau ne coûte pas très cher et la salle se prête bien à la boxe.

Enfin, il convient de souligner le travail des bénévoles et même des boxeurs et boxeuses qui ont participé au montage et démontage du ring.

Christopher Sebire avait tenu à assister à la réunion et le soir, il est reparti pour Rouen. Bientôt, nous connaitrons le nom de son adversaire pour le titre.

Lionel Herbet




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.