FOOTBALL : Jean Calvé, un état d’esprit irréprochable

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

FOOTBALL : Jean Calvé, un état d’esprit irréprochable

Le latéral droit de 34 ans, qui a connu des expériences en Ligue 1 a aussi effectué des piges en Angleterre et en Belgique, est arrivé à l’Amiens SC cet été et ne compte pas arrêter de jouer de sitôt. « Il faut toujours avoir le sourire » indique le défenseur Jean Calvé. « J’avais dit à mon arrivée à Amiens, que j’étais content d’avoir pu retrouver un groupe de travail. Notamment celui de l’ASC qui est très sain et très compétitif ».

Titulaire contre Strasbourg

Bavarder avec lui est un vrai plaisir, on peut aborder des sujets divers et pas forcément sportifs. L’homme est attachant, intelligent, cultivé et surtout sain. Avec lui, il n’y aura jamais d’embrouille, de coup fourré. Ainsi quand il parle de Oualid El Hajjam, son rival au poste d’arrière droit, Jean Calvé se montre plutôt admiratif : « C’est vrai que nous nous entendons bien. Il n’y a aucun souci entre nous. La concurrence est saine et si je peux l’aider, ne serait-ce qu’au niveau des conseils, je suis partant. Plus Oualid (ndlr : El Hajjam) progresse, plus il réalise de bonnes prestations et plus, je suis content. Je fais tout pour le pousser afin qu’il progresse. Avec lui, nous ne nous mettons pas de bâtons dans les roues, bien au contraire. C’est le meilleur qui joue et cela se passe très bien ».

Ce samedi, compte tenu de la suspension de Oualid El Hajjam, l’ancien Caennais devrait logiquement être titularisé dans la défense amiénoise face au Racing Club de Strasbourg. Un garçon qui ne cesse de travailler, « chaque semaine, je me prépare de la même façon, que je sois titulaire ou pas. Contre Strasbourg, je ne changerai rien à ma préparation. Dans ma tête, chaque semaine je me dis que je m’entraîne comme si j’allais jouer. J’ai toujours le même état d’esprit », une constante rigueur qui se verra récompenser pour la 20ème journée de championnat. « Nous devons être avec le sourire permanent, sans jamais rechigner aux efforts », confie-t-il. « C’est toujours la même chose. Je fais tout et je me donne à fond pour pouvoir donner des problèmes de choix au coach. Je reste le même dans le vestiaire vis-à-vis de mes équipiers et fais en sorte, que tout le monde soit concentré jusqu’au bout ».

Les vertus collectives

Un élément aussi important sur le terrain qu’en dehors, il pourrait être qualifié de grand frère pour ses coéquipiers. « Je ne me considère pas forcément comme un leader mais quand certains joueurs peuvent se poser des questions, je pense que je peux les aider et les prévenir pour qu’ils ne fassent pas certaines choses ». Fort de son expérience, il peut être d’une aide importante pour les jeunes intégrant le groupe. « Aux jeunes, je leur dis qu’une carrière est courte, qu’elle passe vite et qu’elle peut aussi s’arrêter du jour au lendemain. Si je peux éveiller des consciences et les forcer à réfléchir, je suis partant. De ce fait, je dis souvent aux jeunes qu’il faut profiter des bons moments que nous vivons. Je pense d’abord non pas à moi mais au collectif. Sincèrement, le collectif est l’une de nos forces et c’est cela qui fait réussir un groupe ou une équipe. Sans le collectif, on ne peut pas s’en sortir. Nous avons tous notre carte à jouer ».

« Personnellement, je ne pense pas trop à mon avenir même si je sais que ma carrière va s’arrêter un jour ou l’autre mais le plus tard possible ».

Lionel HERBET

FOOTBALL : Jean Calvé : « Je ne suis pas frustré »

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.