VOLLEY-BALL : Une victoire en demi-teinte pour l’AMVB

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

VOLLEY-BALL : Une victoire en demi-teinte pour l’AMVB

Les joueurs de l’équipe élite de l’AMVB, se déplaçaient à Harnes, jeudi soir, pour y disputer le troisième tour de Coupe de France. Ce match, que l’entraîneur amiénois qualifiait de préparation, pouvait rapidement se transformer en match piège pour des volleyeurs qui accusent le contrecoup de leur préparation tardive. C’est pour cette raison qu’Ali Nouaour nous confiait, il y a quelques jours, qu’il comptait sur ce match pour faire tourner son effectif. Une rencontre qui a été compliqué à préparer tant les conditions d’entrainement sont médiocres. « Il fait un froid pas possible dans le gymnase, c’est intolérable, les joueurs risquent de se blesser à chaque instant », s’exclamait un entraîneur amiénois agacé.

Un premier set rempli de frustration

L’entame de match a été très compliqué pour les Amiénois, qui étaient attendus comme il se doit par des joueurs de Harnes revanchards. Très rapidement menés 8-2, les Samariens n’arrivaient pas à rentrer dans leur rencontre, « c’est peut-être le fait de jouer en semaine » s’interrogeait entraîneur. Malgré ce fait, les joueurs de l’AMVB vont finalement réussir à remonter leur déficit de points, jusqu’à même prendre les commandes. Effectivement, on retrouvait des joueurs impliqués dans leurs tâches, ce qui permettait d’obtenir deux balles de match à 22-24. Sauf que tout ne va pas se passer comme voulu, la machine s’enraillait, des erreurs impardonnables face à des adversaires à l’affût de chaque point, qui vont même empocher la première manche sur le score de 26-24. Une défaillance mentale, ce qui faisait la force l’an dernier de cette équipe, devient cette année son défaut. Ali Nouaour ne comprend pas, « c’est exactement le même scénario que contre Fréjus, on n’est pas capable de conclure le set, on manque clairement de sérénité ». D’après nos informations, c’est un fait de match qui va être travaillé à l’entrainement comme il se doit, pour corriger le tir dès la réception d’Avignon la semaine prochaine.

L’heure de la révolte a sonné

La colère houleuse du coach lors du changement de côté a l’air d’avoir touché les joueurs amiénois. Cela se remarque d’emblée, par des joueurs bien plus concentrés, qui mettent plus d’agressivités dans tous les compartiments du jeu. La petite différence de division commençait à se faire ressentir sur le parquet, Nationale 2 pour Harnes, alors que l’AMVB est en élite. Le début de match était oublié, les joueurs étaient bien plus concentrés, étaient bien en place à la réception et au bloc, ce qui se traduit par un set rapidement expédié par les Amiénois 13-25. Durant ce second set, nous avons pu voir des joueurs en manque de temps de jeu, tel que Romain Quadronne, dont l’entraineur attend beaucoup « ce soir, il m’a fait une très bonne impression, capable de corriger ses principaux défauts. Je suis relativement satisfait de l’entrée des joueurs. », à l’image d’un Jordy Latas qui a fait une très bonne entrée à la place de Clément Couillet.

Une fin de match accrochée

Ce troisième set allait donner des sueurs froides aux joueurs de l’AMVB. Pourtant, tout était bien parti, les joueurs étaient bien en place, le score était en leur faveur 4-8, mais soudain cataclysme ! Harnes qui sentait son adversaire du jour fébrile, ayant du mal à servir et pas vraiment concentré, va en profiter pour mener 10-8. Les Amiénois vont courir après le score pendant tout le set. Lors des différents temps morts techniques, Ali Nouaour donnait de nouvelles consignes, qui vont permettre à ses hommes de placer un coup d’accélérateur et ainsi remporter le troisième set de la soirée 23-25. Durant l’ultime acte de la soirée, les joueurs se rendaient points pour points, jusqu’aux deux services amiénois qui permettent de prendre deux points d’avance et donc se qualifier pour le tour suivant de la coupe (26-28).

Les Amiénois retrouveront le quatrième tour de la coupe de France après cette victoire remplit de plaisir, grâce notamment à un entraîneur capable de trouver les mots justes au bon moment. Ce dernier, attend beaucoup de l’arrivée de sa dernière recrue, principalement un apport de sérénité au sein du groupe. Les joueurs vont maintenant pouvoir se reposer et devraient même si le budget du club le permet, une séance de massage et relaxation qui pourrait être bénéfique pour ce groupe qui va devoir préparer la réception d’Avignon samedi 19 novembre. Une semaine à trois entraînements, qui devraient permettre aux joueurs d’être prêt pour affronter l’actuel leader du championnat d’élite.

Luc BRUMTER

HARNES VOLLEY-BALL – Amiens VB : 1-3 (26-24 ; 13-25 ; 23-25 ; 26-28)

Amiens VB : Quadronne, Artinian, Ndaki Mboulet, Mbutngam, Zerrouki, Krizanovic, Latas, Couillet, Gendron, Leméré.

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.