FOOTBALL : L’Amiens SC devra se méfier de la lanterne rouge Epinal !

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens SC devra se méfier de la lanterne rouge Epinal !

Avant le match de National ce vendredi à la Licorne, entraîneur de l’ASC Christophe Pélissier est catégorique « Contre Epinal, la performance ne passera qu’avec le collectif ».

Christophe Pélissier connait trop bien le football et ce championnat National pour savoir qu’un match fut-il aussi déséquilibré (du moins sur le papier) que celui de ce vendredi à la Licorne, n’est jamais joué d’avance.

« Mais, dit-il avec le sourire, je préfère quand même être à ma place qu’à celle d’Epinal. En tout cas, c’est un match facile à préparer, un match excitant. Les clignotants sont tous au vert et même le temps, s’y est mis. Mais la performance ne pourra être que collective. Nous devons nous occuper de nous mêmes avant tout. C’est un match qui sera difficile et je pense plus que jamais que le mental et l’expérience feront la différence. » 

Christophe Pélissier qui devra se passer du concours de Fofana, touché aux adducteurs mais qui sera disponible pour le déplacement de Strasbourg  (mais Heloïse est partant) et qui enregistre le retour dans le groupe de Yassine Haddou, estime que certaines équipes peuvent encore se mêler à la bataille finale comme Luçon, Dunkerque et même Chambly qui n’en finit pas de surprendre ces derniers temps.

Lanterne rouge du championnat depuis sa défaite vendredi dernier face à Fréjus, Epinal est donc l’adversaire ce vendredi de l’Amiens SC. En dépit de cette dernière place, les dirigeants vosgiens préparent d’ores et déjà la prochaine saison et ils ont décidé dans un premier temps de confirmer à sa place d’entraineur, Xavier Collin. Celui-ci a débuté sa carrière à Colmar et ensuite, il a accompli une honnête carrière de joueur  avec un passage à l’ASC saison 98-99. Patrick Abraham s’en souvient fort bien puisqu’à l’époque, il était l’adjoint d’Arnaud Dos Santos et il a bien connu Collin qu’il considère comme un type bien.

Ces dernières années, Collin était à Béziers, club qu’il a fait monter en National. Mais l’aventure s’est terminée en décembre dernier puisque Collin a été limogé par ses dirigeants. Il est donc revenu en janvier à Epinal et il a signé un contrat de deux ans.

Epinal n’abdique donc pas et Christophe Pélissier qui a l’habitude d’étudier le jeu de ses adversaires, a mis en garde ses joueurs. Epinal a été très décevant contre Fréjus qui, de son côté, s’est imposé sans briller et surtout rééditer son match de la Licorne. Dans ce championnat National, point n’est nécessaire d’être brillant. Il faut avant tout être efficace.

Ce vendredi à 20 heures à la Licorne : Amiens SC-Epinal

Lionel HERBET