KAYAK-SLALOM : Les Jeux Olympiques de Rio ont surfé sur le slalom N3 de canoë-kayak de Picquigny

jo picquigny kayak
Ⓒ Gazette Sports

Les Jeux Olympiques de Rio ont surfé sur le slalom N3 de canoë-kayak de Picquigny

A une semaine de l’inauguration officielle de la base nautique LA CATICHE de Picquigny (samedi 30 avril à 11 heures), s’est déroulé ce week-end, un sélectif slalom N3 sur le bassin d’eau vive. Ils étaient 172 concurrents venus de plusieurs clubs du Nord-Pas-de-Calais, de la région parisienne, de Normandie et bien sur de Picardie à participer à cette compétition.

Le samedi, la Ligue de Picardie avait profité de l’occasion pour organiser un stage de formation de juges et d’arbitres, qui réunissait treize pratiquants venus également de plusieurs départements. Il était placé sous la direction de Madame Maryse VISEUR, membre du bureau national, licenciée depuis quatre décennies au club de Canoë de Lagny. Maryse VISEUR est juge  internationale. Mais ce qui est important chez cette femme, extrêmement dynamique, est qu’elle vient d’être retenue par la Fédération internationale de canoë-kayak pour représenter la France aux prochains Jeux Olympiques de Rio.

Ce stage de formation de juges a donc été un grand moment car il faut être clair, ce n’est pas tous les jours que Picquigny pourra s’enorgueillir d’une visite aussi importante. C’est donc pour Picquigny un honneur à une semaine de l’inauguration officielle de la Base La Catiche.

maryse viseur jo kayak
Maryse Viseur. Crédit photo : Lionel HERBET-Gazettesports

Maryse VISEUR a bien voulu interrompre durant quelques minutes les travaux de ce stage et nous évoquer le stage, le bassin de Picquigny mais aussi les Jeux. « Ce stage réunit des pratiquants et même non pratiquants  qui n’ont, jusqu’à présent aucun diplôme de juge arbitre. Ils viennent donc  chercher ici à Picquigny leur diplôme de juge pour exclusivement le slalom. Picquigny est un lieu sympathique avec une rivière intéressante et qui a largement ses lettres de noblesse pour accueillir une Nationale 3. C’est un lieu avec un aménagement qui ressort des plus beaux bassins que je connais.

C’est une très belle réalisation et il convient de féliciter la municipalité. La Fédération ne peut que se réjouir d’avoir des structures comme la vôtre. Le club de Picquigny mérite largement d’être soutenu et d’être accompagné dans son développement.

Je suis à la Fédération et je siège au comité directeur. C’est un honneur pour moi d’aller à Rio. Nous aurons une belle équipe qui va représenter la France et elle aura toutes ses chances. Nous partons pour chercher et ramener l’OR avec nos représentants en Kayak hommes et dames; en Canoë monoplace et Canoë biplace  homme. Je le répète, nous partons à la conquête de l’or. 

Nous serons trois françaises à Rio et la Fédération internationale nous a gâtés. Il faut savoir que la traceuse sera française  tout comme le juge de porte. Je serai présente en tant qu’arbitre sur le secteur des  contrôles et  des embarcations. Ce sera la première fois que je vais aller aux Jeux Olympiques.  La France est une belle nation en canoë-kayak. »

Enfin, Maryse VISEUR nous a parlé de deux grandes personnalités du monde du canoë-kayak : Tony ESTANGUET et Caroline LOIR. « Tony Estanguet est depuis sa plus tendre enfance toujours gentil, disponible et toujours à l’écoute. Nous sommes fiers de son palmarès et le fait qu’il soit au CIO.  Quant à Caroline Loir, elle est à Pau et s’est distinguée cette saison. Elle n’ira pas à Rio mais je sais qu’elle a encore de belles choses à réaliser. »

Maintenant, rendez-vous samedi prochain 30 avril pour l’inauguration officielle de la Base La Catiche qui sera placée sous la présidence de la Ministre Madame Pascale BOISTARD.

Lionel HERBET