FOOT : « On voulait se mettre au diapason de Jérémy Stravius »

asc - voeux 2016 0068 - leandre leber - gazettesports
Ⓒ On voulait se mettre au diapason de Jérémy Stravius
Publicité des articles du site GazetteSports

Jérémy Stravius a donné des ailes aux joueurs de l’ASC. L’entraîneur de l’ASC Christophe Pelissier a déclaré après la victoire de Jérémy Stravius au 100m nage libre des championnats de France :

« On voulait se mettre au diapason de Jérémy Stravius ».

Peu de temps avant qu’ils n’entrent sur le terrain de Luçon, Christophe Pélissier et les joueurs de l’Amiens SC apprenaient de la bouche même d’un de leurs kinés Bruno Stefanczyk également au service du club d’Amiens-Natation, que Jerémy Stravius venait de se qualifier pour les J.O de Rio après sa superbe victoire sur le 100m nage libre.

« Nous voulions nous mettre au diapason de Jérémy, souligne Pélissier. Et c’est ce que nous avons fait » L’entraîneur de l’équipe était évidemment heureux après cette superbe victoire à Luçon, même s’il s’inquiétait un peu pour Guessouma Fofana parti se faire recoudre le cuir chevelu à l’hôpital ce qui a provoqué un retour plus tardif vers Amiens.

« Franchement, nous avons réussi une très grosse performance collective aussi bien sur le plan défensif qu’offensif. Je tire un grand coup de chapeau aux garçons car ils ont fait un match de toute beauté avec en plus l’efficacité. Nous n’avons maintenant qu’une hâte: c’est de reproduire tous le même match contre Sedan à la maison. Nous avions bien travaillé et nous savions quelle tactique nous allions adopter ? Le plan de jeu a été respecté à la lettre et l’investissement des garçons admirable. A la sortie, cela donne une victoire nette et sans bavure. J’étais déçu ces derniers temps après les Herbiers pour  le groupe qui n’avait pas été récompensé mais a toujours répondu présent dans son  investissement.
Il reste huit matches et je constate qu’il y a ce soir des résultats assez surprenants. Jouons les comme nous avons joué ce soir à Luçon  Il peut y avoir des surprises. Mon ambition est de faire plaisir au public mais je reconnais que nous sommes frustrés de ne pas réussir les mêmes matches à domicile.
Les joueurs vont maintenant profiter de leur week-end mais moi dès mon retour à Amiens, je prépare le prochain match.  Je  suis dans l’envie de réussir un grand match vendredi prochain à la Licorne. Même si nous sommes tous très heureux, il y a quand même cette frustration de  de ne pas arriver à réaliser un match d’un tel niveau.
Je le répète, contre Luçon, il y a eu l’efficacité mais aussi et surtout la qualité du jeu. A nous d’être capables de le renouveler à la Licorne. On le leur répète mais il faut que les joueurs prennent conscience de leurs qualités. Nous sommes durs à bouger quand nous sommes aussi solidaires et forts collectivement  sur le terrain. »

Enfin, l’entraîneur a insisté sur la notion de groupe. « Ce n’est pas la victoire de onze joueurs mais d’un groupe avec ceux qui étaient sur le terrain mais aussi ceux qui n’ont pas joué ».

Thomas Monconduit,  une bonne rentrée

Dans cette équipe amiénoise, effectuait son retour le  milieu de terrain Thomas Monconduit. A l’image de toute l’équipe, Thomas ne cachait pas le plaisir de ramener les trois points de Luçon : « Nous avons tous fait un match solidaire et ce dès la première à la dernière minute de jeu. Vraiment, il y avait un super état d’esprit dans le groupe ».

Malheureusement, et c’est une bien triste nouvelle, nous avons appris le terrible accident dont avait été victime l’ancien capitaine des Gothiques Pierre Pousse. Pierre Pousse a été grièvement blessé mais son épouse a perdu la vie.

Nous pensons beaucoup au malheureux Pierre qui ne pourra hélas pas seconder Dave Henderson lors des prochains championnats du monde de hockey sur glace mais aussi à sa famille et proche dans ces instants difficile.