ROLLER HOCKEY : un week-end pas si mauvais

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Amiens vs Rethel et Amiens vs Montchavin

Ce samedi soir, à « la Veillère », les picards recevaient le leader du championnat de France Elite.

publicite cit dessaint 2 gazette sports

Rethel caracole en tête du championnat avec 12 victoires sur 13 rencontres, (37 points), pendant que les samariens occupent la 6ème place, (21 points). L’enjeu n’est donc pas obligatoirement de battre le leader pour lui disputer cette première place, mais bien d’essayer de l’accrocher pour se rapprocher du 4ème, Grenoble, qui ne compte que 3 points de plus que les amiénois, au pire, chiper la 5ème place à Montchavin que les picards reçoivent ce dimanche.

Pour rappel, si le roller hockey s’inspire beaucoup des règles du hockey sur glace, il se dispute en deux mi-temps de 25 minutes + prolongations si nécessaire et tirs au but.

1ère mi-temps :

Roman De Preval garde les buts d’Amiens et Terrry Lefranc, ceux de Rethel. Comme attendu, les ardennais mettent la pression d’entrée de jeu et tirent plusieurs fois à la cage, permettant à Roman de briller. La 4’ de jeu arrive et Renaud Crignier se fait « descendre » par Grégoire Clément ; Amiens se trouve en supériorité numérique et ne loupera pas cette occasion d’ouvrir le score, en effet après un tir sur la transversale de Mathieu Mille, un deuxième de Simon Petit, bien capté par le gardien, c’est Arnaud Grossemy qui récupère une passe d’Antoine Verkest et conclut victorieusement, (6’05). Mais voilà, bien qu’avec deux lignes seulement, Rethel est Rethel et il ne leur faudra pas une minute pour égaliser par Alexandre Naud, 6’49. C’est le début du calvaire pour les picards et leur gardien qui fera pourtant ce qu’il peut ; 8’53, but de l’ardennais Karl Gabillet, c’est ensuite Patrick Sebek qui conclut une superbe action  partie de la défense, trois passes et but, (9’05). Le quatrième but de Rethel sera inscrit 41 secondes plus tard sur action personnelle de Karl Gabillet. Les samariens  tenteront bien de répliquer, notamment par Antonin Lacuelle, mais sans véritable danger pour Lefranc. C’est au contraire une grossière erreur de défense  de Mathieu Mille qui transmettra directement le palet à son adversaire, Karl Gabillet, qui se fera une joie de transmettre à Ales Chamrad pour le 5ème but de la soirée, (14’28).

Et ce n’est pas terminé, à 15’15, Alexandre Naud adresse un tir pleine lucarne qui laissera Roman sans réaction. Vraiment pas chanceux, Julien Detaille donnera une supériorité numérique de deux minutes pour « faire trébucher », et c’est encore ce diable de Gabillet qui scorera. Un peu de calme, mais cinq minutes plus tard, après avoir « baladé » les amiénois,  Baptiste Boitard conclut une action de multiples passes pour le 8ème but ardennais. Une prison des deux côtés et donc pas d’infériorité numérique, mais une fois de plus Rethel va scorer par Jimi Lefranc, (21’06). La mi-temps est sifflée alors que le picard Joffrey Watelet récolte 10’ de méconduite.

Fin de la période sur le score peu flatteur de 9 buts à 1 en faveur des visiteurs du soir.

2ème mi-temps :

Il est évident qu’il n’y a plus aucun suspense dans ce match, et cela déjà depuis un bon moment ; ce qui explique que Rethel va jouer un jeu de passes multiples et, de temps à autre, une attaque franche, ce qui, malgré tout, permettra à Roman de démontrer ses qualités. 9’19 de jeu et c’est Grégoire Clément qui est envoyé au repos pour « retenir », les picards tireront sur la barre, mais ne concrétiseront pas cette supériorité numérique. C’est au contraire Rethel qui, à 39’33, mettra un coup d’accélérateur et inscriront leur 10ème but par Karl Gabillet, auteur de 4 buts dans cette soirée.

Heureusement, Rethel peut aussi faire des erreurs de défense, et à 41’55,  Patrick Sebek passe directement à Simon Petit, idéalement placé, qui ne se fait pas prier pour inscrire le 2ème but des samariens. C’est ensuite Grégoire Clément qui se trouve puni de 2’ pour cinglage et récupère en plus 10’ pour avoir la bonne idée de discuter la décision du corps arbitral. Amiens n’en profitera pas.

L’action de cette fin de match est pour « capitaine Renaud » ; en effet,  à 45’51, après avoir été fauché alors qu’il s’apprêtait à tirer au but, il bénéficie d’un tir de pénalité ; il se présente devant le gardien, fait un tout sur lui-même pendant que le goalie, totalement mystifié, se couche, c’est alors que Renaud décoche un tir pleine lucarne opposée.., du travail d’artiste, et de 3 pour Amiens. Vexés, les ardennais mettront un point d’honneur à scorer en dernier, par  Ales Chamrad, 46’20.

Fin du match sur le score lourd de 11 buts à 3 pour Rethel.

Après ce match, Amiens perd une place et se retrouve 7ème, mais à égalité de points (21) avec Paris et à 2 points de Montchavin, qu’ils recevaient ce dimanche après-midi.

Important de ne pas se rater, d’autant qu’Amiens devra encore se rendre à Montchavin et  recevra ensuite Villeneuve et Aubagne, deux équipes qu’ils ont battus lors des matches allers.

Dernière minute : 

Amiens 5 Montchavin 4 ; cette victoire permet à Amiens de passer temporairement à la 5ème place, avec 24 points.

Patrick GRAUX