NATATION : «Jérémy ne m’a pas déçu»

golden lane - amiens 0615 - leandre leber - gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Michel Chrétien «Jérémy ne m’a pas déçu»

Michel Chrétien était lundi soir l’invité de l’émission La Tribune sur France Bleu Picardie.

Au micro de Mathieu Dubrulle et des intervenants, l’entraineur emblématique de Jérémy Stravius mais aussi  de  jeunes nageurs  amiénois dont certains pourraient également aller aux Jeux de Rio, Michel Chrétien  n’a éludé aucune question.

C’est ainsi qu’il s’est déclaré rassuré de la décision de François Détail  d’accepter de poursuivre l’expérience en tant que président du club mais aussi qu’Amiens reste le siège du Pôle France. La Fédération française mais aussi les principaux décideurs sont d’accord ce qui évidemment, a rassuré Michel Chrétien. « Mon métier est d’entrainer des sportifs de haut niveau.  Si Amiens perdait le Pôle Espoir au profit de Lille, je demanderais ma mutation et je partirais ».

Nous n’en sommes évidemment pas là. Evidemment, Michel Chrétien a évoqué la Golden Tour Camille-Muffat  qui s’était déroulé au Coliseum et surtout le comportement de Jérémy Stravius.

Celui-ci a décidé de s’aligner désormais sur 100m crawl et  d’abandonner ainsi le dos qui a beaucoup fait pour sa notoriété. Stravius a été devancé dimanche soir par Florent Manaudou 48 sec 51 contre 48 sec 75.
« Mais Jérémy ne m’a pas déçu a déclaré  son entraîneur. Il y a  des défaites qui rassurent. Cela fait huit ans que je m’occupe de lui. Je le connais bien et il me surprend toujours. Après Kazan l’an dernier, il a pris une décision et il ne reviendra pas dessus. Il a du caractère. Jérémy n’est pas un vrai sprinter comme l’est Manaudou mais il est meilleur dans le 2e 50m ».

En un mot, Michel Chrétien a confiance en  Jérémy en sachant que les sélections pour les Jeux vont se jouer à Montpellier (29 mars au 3 avril). Les minimas sont de 48 sec 13. «Mais, ajoute Michel Chrétien, je ne doute pas. Jérémy les fera ».

Jérémy Stravius va maintenant partir en stage à Ténériffe avec le groupe d’Amiens. Il sera temps ensuite de penser à Montpellier. Il ne sera pas le seul Amiénois à viser la sélection pour Rio car Michel Chrétien est convaincu qu’un autre Amiénois (peut-être Théo Fuchs en relais) obtiendra son billet pour Rio.

Lionel HERBET

Michel Chrétien lundi lors de l’émission La Tribune chez nos amis de France Bleu Picardie.
Michel Chrétien lundi lors de l’émission « La Tribune » chez nos amis de France Bleu Picardie. Crédit photo : Lionel Herbet-Gazettesports