[FOOTBALL] NAISSANCE DE LA LIGUE DE PICARDIE

0
49

HISTOIRE

Mai 1967, naissance  de la Ligue de Picardie de Football

Dans moins d’un an, la Picardie va être absorbée (le mot n’est pas trop fort) par le Nord Pas de Calais Picardie. Nous aurons une grande région dont la capitale sera Lille et ce sans surprise aucune passer cela fera bientôt un demi-siècle que la Ligue de Picardie a été officiellement créée. L’évènement s’est déroulé dans la salle Dewailly à Amiens le dimanche mai 1967.

Il s’agissait d’une assemblée générale constitutive avec des dirigeants qui ne se connaissaient pas.

Ainsi, le district de la Somme qui auparavant s’appelait district de Picardie, venait de cette grande région du Nord Pas de Calais. L’Oise venait de quitter l’Ile de France et l’Aisne appartenait à l’époque à la Champagne.

Cette assemblée à laquelle nous avions assisté en tant que dirigeant de l’ U S Courrier Picard, était présidée par le doyen d’âge M. Trichet. Celui-ci n’a pas tout à fait joué son rôle lorsqu’il a présenté les candidats à la présidence. Il a en effet vanté les qualités d’un candidat par rapport à un autre.

La Somme avait pour candidat Henri Leclercq qu’on appelait l’Empereur du football tant ses connaissances surtout sur le plan des règlements était exceptionnel. L’Oise  comptait beaucoup sur le docteur Mark O’BIN qui arrivait avec une grande connaissance du milieu puisqu’il était non seulement dirigeant mais aussi éducateur et médecin.

Mark O’Bin devenait donc le premier président de la Ligue de Picardie qui  fixait son siège social à Amiens  sans quasiment aucune ressource financière.

Grâce à la Ville d’Amiens et surtout Yves Mercher qui était adjoint chargé des sports avec comme maire Maurice Vast, un local était trouvé dans ce célèbre quartier Saint Leu. C’était exactement rue Gaudissart et à cette époque, le quartier Saint Leu n’avait rien de comparable avec celui d’aujourd’hui.

Durant sept ans, la Ligue de Picardie fonctionna ainsi avant qu’elle n’intègre la rue Jules Lardière, siège inauguré alors en 1974 par le président de la FFF Fernand Sastre.

Toutefois,  il était clair que les débuts difficiles et le fait que les trois districts avaient beaucoup de difficultés à cohabiter, allait immanquablement déboucher sur un aspect négatif. En juin 1972, se déroulait   cette fameuse assemblée générale  à Noyon.

Jean Coletti succédait à Mark O’Bin mais cette assemblée générale fut un peu plus tard « cassée » par la Fédération à la suite d’un vice de forme. Une nouvelle assemblée générale eut lieu, toujours à Noyon et cette fois, Mark O’Bin qui restera dans l’histoire comme un grand président, fut réélu et resta à son poste jusqu’à sa mort en 1978.

Pour revenir à ces années qui virent le vrai démarrage de la Ligue de Picardie, il nous plait de souligner les mérités de dirigeants qui ont eu ce grand mérite de faire en sorte que la Ligue de Picardie devienne une Ligue respectable et de réunir les trois districts ce qui n’était pas du tout évident. Citons Mark O’Bin, René Roudy, le Colonel Lintot, Jean Coletti dans l’Oise ;  Henri Leclercq, Yves Mercher, Georges Cuisset dans la Somme ; Jean Triqueneaux dans l’Aisne.

Lionel HERBET




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.