Coliséum d’Amiens, à 21 heures, les joueurs de l’Amiens Picardie Handball, déjà vainqueur de leur poule, et donc en accession en N 1 assurée ,  recevaient leurs homologues de Compiègne, 8ème du championnat avant ce match.

L’enjeu de ce match,  pour les amiénois,  est la place  à prendre pour disputer le match de finale contre les « ultramarins ». En effet, à l’entame du match, le club de Châteauneuf (Poule 6) présentait le même nombre de points que l’APH,  mais avec une attaque nettement plus prolifique que celle des amiénois, c’est  donc Châteauneuf qui est  favori pour prendre le ticket de participation à cette finale « ultramarin ».

C’est un Coliseum plein comme un œuf qui accueille les deux équipes, avec une ambiance de feu, d’autant plus que se sont joints aux nombreux supporters, la fanfare de Berteaucourt, le Kop des Amiens-Fans des Gothiques et le Bamby’s band. Côté animation, c’est aussi du lourd ; en avant-match une somptueuse démonstration de Zumba et lors de la pause, c’est au tour de la musique et de la danse africaine de  se faire apprécier du public amiénois. Le coup d’envoi du match a été donné par un « ancien spartiate » et de « cauchemar en cuisine » Jacques Dutrieu.

Le match démarre avec deux équipes qui se rendent buts pour buts et avec une grande intensité, à preuve, à peine 2 minutes de jeu et Amiens a déjà pris deux cartons jaunes. Le score pour sa part est très serré jusqu’à la 9ème minute qui voit les locaux prendre un avantage de 3 buts. Amiens se trouve en infériorité à la 11ème puis en double infériorité à la 21ème mais conserve ses 3 buts d’avance. Puis les rouges passent la surmultipliée pour finalement atteindre la pause avec 6 buts d’avance (15 à 9).

Le début de la seconde mi-temps ressemble à celui de la première, les équipes se rendent buts pour buts, jusqu’à la 9ème minute. Petit à petit, les Samariens remettent la machine en route et virent avec 8 buts d’avance à la 15ème minute, puis à + 10 à la 18ème avant que le jeu ne s’équilibre à nouveau.  Il faut dire que le plus difficile a été réalisé par les amiénois. C’est donc sans surprise que la fin de match est sifflée avec un  + 11 en faveur d’Amiens (33-22).

Ce match aura vu tous les joueurs amiénois participer à la fête. Au niveau des compteurs, Vannihuse avec 7 réalisations, Bouchkara et Zouachi, avec 6 réalisations et Richard, avec 5 buts ont raflé la mise.

Amiens conforte, s’il en était nécessaire, sa première place dans cette poule 3. Il était intéressant de suivre la poule 6, dans laquelle se trouvait le deuxième prétendant à la place de finaliste « ultramarin ». Or, dans cette poule, le premier, Châteauneuf, recevait le second, Bagnols. Châteauneuf, en cas de victoire, était certain de s’octroyer le ticket pour la finale. Surprise ou pas, Bagnols arrachait la victoire par 28 buts à 27. De ce fait, le classement de cette poule est maintenant  en premier Bagnole avec 60 points et second Châteauneuf avec 59 points. Lors de la dernière journée,  Bagnols se déplace à Fréjus, 12ème de la poule, et Châteauneuf recevra Frontignan, 6ème de la poule 6. Un succes de Bagnols est à espérer…

Dans la poule 3, rappelons qu’Amiens compte 61 points. Pour son dernier match, Amiens se déplace à Billy-Montigny, 11ème de la poule 3. En cas de  victoire la place serait acquise pour l’ultramarin…

 

TOUS DERRIERE L’ APH

 

Patrick GRAUX

 

Vannihuse meilleur scoreur du match. Photos : Léandre Leber – Gazettesports

handball amiens vs compiegne 0001 - gazettesports - leandre leber




  • Laisser un commentaire