FOOTBALL (F) : À chacun son but

0
61

Si les demoiselles de l’ESC Longueau sont contraintes au « repos forcé », leurs homologues de l’Amiens SC et de l’Amiens Portugais s’appliqueront à chausser les crampons.

  • « Pour Jacques »

« Si l’objectif demeure le même, à savoir prétendre à l’accession en Division 2, cette saison demeurera très spéciale. Un seul être vous manque et tout peut dès lors apparaître dépeuplé… » Le regard toujours aussi triste, Hicham Andasmas évoque ainsi la tragique disparition de Jacques Henot. « Celui dont le football au féminin était devenu une passion. Celui qui a constamment veillé sur notre section » ajoute le responsable technique de l’Amiens SC. Avant qu’il ne prenne un engagement : « Nous allons redoubler d’efforts afin d’atteindre le but qu’il nous avait murmuré à l’oreille »

Et pour y parvenir, les partenaires de Camille Martin ne peuvent (plus) égarer des points en chemin. Lauréates « dans la douleur » face à Boulogne-sur-Mer (3-2), elles s’attendent à un duel difficile opposées à l’AS Beauvais-Oise. Une rencontre à la saveur d’un derby picard que les amiénoises trépignent d’impatience de disputer.

Nouvelles venues

« Il y a toujours énormément d’intensité lors de cette confrontation. Les filles affichent d’ailleurs leur volonté d’en découdre. Le contexte sera aussi différent puisque le match se disputera exceptionnellement sur l’aire de jeu du centre de formation. »

Accroché aux basques du GFF Calais, l’Amiens SC doit éviter les faux-pas s’il souhaite participer aux barrages. « Notre récent succès nous offre un joker puisque nous disposons de quatre longueurs d’avance au classement sur Hénin-Beaumont. Mais il convient de ne surtout pas se relâcher » prévient Hicham Andasmas. Ravi de pouvoir compter sur un effectif où « quelques nouvelles têtes, issues de notre pépinière, pourraient faire leur apparition ».

Une troupe qui dernièrement s’est appliquée à peaufiner sa condition durant une rencontre amicale face à l’Amiens Portugais (5-0)

Complexe Sportif Emile Guégan – Centre de formation, 14 h 30 à Amiens. A choisir parmi Martin, Merle, Delehedde, Plessier, M. Soyer, Julian, Cazé, De Brito, Seret, Follain, Tellier, Tribou, Willen, Debrie.

  • L’Amiens Portugais souhaite redorer son blason

« Nous concernant, c’est un nouveau championnat qui débute. Une série de rencontres qui nous permettra, je l’espère, de démontrer que notre rang actuel au classement ne cristallise pas le potentiel du groupe ». Hacène Kichou n’y va pas par quatre chemins lorsqu’il défini les (nouveaux) objectifs de l’Amiens Portugais. « Donc les prochaines échéances conditionneront sans le moindre doute l’avenir à ce niveau ». Usant d’un ton bien trop… grave qu’il ne le devrait, l’entraîneur amiéniois attend « mieux » d’un effectif qui vit bien. Mais qui pêche « trop souvent malheureusement dans le dernier geste »

Sur le gazon synthétique de Lillers, il apprécierait que les coéquipières de Camille Jacques (re)découvrent l’euphorie du succès. Une douce saveur qu’elles n’ont plus goûtée, en championnat, depuis le… 23 septembre. Soit huit rendez-vous où les Amiénoises ont été contraintes de rendre les armes.

Opposé à un compagnon d’infortune – lequel cependant vient d’étriquer l’ESC Longueau (1-7) – l’Amiens Portugais aimerait bien débuter la nouvelle année du « bon pied » Et rêve donc d’un fructueux déplacement dans le Nord.

 

 

  • Complexe Sportif, 14 h 30, à Lillers: Lillers (7e) accueille Amiens Portugais (10e)

La rencontre opposant l’ESC Longueau (12e) à Douaisis FF (5e) a été reportée à une date ultérieure.

 

Fabrice Biniek

 

Crédits photos : Kevin Devigne – GazetteSports.fr

FOOTBALL : Revivez en photos le match Féminin de l’ASC




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.