RETRO : Une année déséquilibrée pour l’AC Amiens

0
223

Durant la trêve hivernale, la rédaction de Gazettesports.fr revient sur le parcours annuel des clubs qui font bouger la métropole. Aujourd’hui, retour sur l’année de l’AC Amiens.

Une deuxième partie de saison catastrophe

A l’aube de 2018, rien ne pouvait vraiment présager le pire pour l’équipe d’Azouz Hamdane. A la fin de la phase aller de National 2, les Amiénois se déplacent en milieu de tableau avec un bilan de six victoires, deux nuls, et sept défaites. Des défaites qui vont s’accumuler au fil de la nouvelle année.

L’ACA peine, énormément, et ne prend que deux points en janvier et février, en faisant nul contre Furiani (1-1), et Bastia Borgo (0-0). La Corse lui donne des points, au contraire de la métropole, où l’ACA débute l’année sur deux défaites, à Sedan (2-0), et St-Geneviève (1-2). Après un autre match nul contre Fleury (0-0), l’équipe d’Amiens Nord voit enfin la victoire en 2018, contre Arras (0-1).

Hélas, il s’agit ici de leur seule victoire dans cette phase retour de National 2, saison 2017-2018. Après cela, l’ACA obtiendra trois nuls, face à Drancy (0-0), Viry Châtillon (0-0) et Beauvais (1-1), et chute successivement contre Poissy (2-0), LOSC (b) (1-2), St Maur (2-0) et Croix (0-1).

La défaite contre Lens (b), la fin d’une saison cauchemar pour Azouz Hamdane et ses joueurs

L’Athletic Amiens Club joue donc sa survie en mai, sa survie pour rester en National 2, près de dix ans après y avoir accéder. Le déplacement à Reims pour affronter la réserve du Stade de Reims et la réception de celle du Racing Club de Lens clôturent cette saison et laisser espérer un maintien. Après un nul face à Reims (b)(2-2), l’ACA n’avait que pour option de s’imposer contre Lens (b). Pour sa finale à Jean Bouin, l’ACA n’a rien pu faire, et se laisse tomber au cinquième échelon du football Français, une déception pour tous, et surtout pour le coach, Azouz Hamdane, qui déclarait : « Il faut malgré tout rester lucide, clairvoyant, face aux piètres prestations que l’on a pu produire cette saison et à la catastrophique deuxième partie de saison », après le match contre la réserve de Lens.

Une deuxième partie de saison catastrophique, couplée à une attaque malade (sept buts en quinze matchs) ne pouvait donner autre option à l’ACA.

Une reconstruction bien menée

L’ACA doit donc faire avec et se battre, maintenant, en National 3. Pour cela, le club recrute intelligemment, avec notamment les arrivées de Pierre Slidja, ancien joueur de Valenciennes, et Sacha Lemarié, qui a fait toutes ses bases à l’Amiens SC.

L’ACA et son coach Azouz Hamdane abordent donc cette nouvelle saison sereinement, une saison de reconstruction pour l’entraîneur, qui ne place pas la montée en objectif majeur.

Malgré cela, les résultats laissent penser le contraire. Ses joueurs entament parfaitement la saison, avec une victoire, lors du derby, contre l’Amiens SC (b) (1-0). Les matchs qui suivent sont tout aussi satisfaisants, même si la victoire à l’extérieur est dure à atteindre.

L’AC Amiens et Mickaël Despois jouent les cadors en National 3

Il aura fallu atteindre début octobre et deux matchs nuls pour voir les Amiénois ramener la victoire à la maison, contre le Touquet, le leader du moment, et qui demeurait invincible (0-2). L’AC Amiens reste alors invincible, et cette invincibilité l’amène sur le siège de leader,en chipant la place à Grande-Synthe (1-0). Amiens gère son début de saison, emmené notamment par un Mickaël Despois décisif (sept buts sur quatorze au total).

Malgré ces bons résultats, deux tâches viennent noircir le tableau. La première est l’élimination au cinquième tour de la Coupe de France, face à Gravelines, dans un match des plus éreintants pour la formation samarienne (1-1, 7 t.a.b 6), qui ferme la porte aux espoirs qu’avaient les Amiénois dans la compétition.

La seconde tâche date du dernier match, où l’ACA s’incline lourdement à St-Quentin, perdant son invincibilité et son fauteuil de leader (4-0).

Après une moitié d’année catastrophique, l’ACA a su se remobiliser. Jouant les premiers rôles en National 3, l’équipe d’Azouz Hamdane ne doit pas faiblir et continuer à être un cador du championnat, pour, qui sait, retrouver sa chère National 2.

Romain Prot

Crédits photos : Léandre Leber / Reynald Valleron – Gazettesports.fr

 

 




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.