Quinze jours après sa première victoire de la saison face à Sceaux à domicile, l’ASCBB se déplaçait sur le parquet de Bruay qui comptait alors un bilan négatif (1v,2d).

Un match durant lequel Frédéric Domont a souffert, car malgré son bilan négatif, Bruay est une équipe très costaud. Le coach voulait malgré tout y croire et que ses joueurs se comportent comme des guerriers.

Si ses joueurs ont tenu tête aux locaux pendant le premier quart temps, à la fin duquel ils n’avaient que 3 points de retard (22-19), dans le second quart-temps les Amiénois ont craqué. Face à une équipe très physique, ils n’ont su tenir la distance et se sont fait “étouffer” par la défense adverse. Résultat, les hommes de Frédéric Domont n’inscrivent que 8 points et sont menés 45-27 à la pause.

Dans la seconde partie du match, les Amiénois vont faire presque jeu égal mais cela ne suffira pas. S’ils vont encaisser beaucoup moins de points, offensivement les solutions ne sont toujours pas trouvées. Les pertes de balle, ainsi que les points laissés sur lancers francs sont trop nombreux pour espérer revenir. Au final, ils perdent de 4 points cette mi-temps pour une défaite 74-52.

S’il y avait de la déception à la fin du match, Frédéric Domont n’avait pas grand chose à reprocher à ses joueurs, “C’est dommage de laisser des points comme ça sur la ligne, après je n’ai rien à reprocher aux joueurs, pour la plupart ils découvrent la national 3. L’apprentissage est compliqué mais il faut que l’on réussisse à élever notre niveau de jeu sous peine de revenir à la case départ.”

Les amiénois auront l’occasion de se rattraper la semaine prochaine à domicile contre Beuvrages.

Aurélien Finet

Crédit Photo: Kévin Devigne – Gazettesports




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.