Tout le week-end, des rides venus des quatre coins de la France se sont envoyés en l’air au grand bonheur de visiteurs de plus en plus nombreux au fil des éditions du FISE Amiens. Petit regret néanmoins, peu de locaux ont pris part à la compétition.

Le FISE toujours plus attractif

Alain Gest, le président d’Amiens Métropole déclarait au micro des speakers, juste avant la finale de BMX pro : « On est très heureux de vous accueillir et on espère faire plaisir a beaucoup d’Amiénois ». Pari réussi puisqu’avec près de 12 000 visiteurs sur tout le week-end, la deuxième édition du FISE Xperience Amiens au parc de La Hotoie aura rassemblé un poil plus de curieux que la première, notamment autour des concours improvisés de sauts en hauteur et en longueur en BMX.

L’engouement pour les sports extrêmes semble ainsi se développer au sein de la communauté amiénoise. En témoignent les nombreux enfants et jeunes qui ont participé aux différentes initiations (BMX, roller, wakeboard, motocross, tir à l’arc), ainsi que la butte et le parterre de la shred zone (où se déroulait les épreuves de roller et de BMX), noires de monde pour les finales professionnelles. Des finales qui auront vu le Britannique Kaine Mitchell s’imposer en BMX, tout comme le Dijonnais Nicolas Servy en roller et le Pontoisien Jules Charraud en wakeboard. Malgré l’absence de soleil sur ces deux jours, le festival sera tout de même passé à travers les gouttes qui l’avaient tant perturbé l’an dernier.

Y a-t-il assez de riders locaux ?

Venus assister aux shows en masse, les Amiénois ont tout de même eu du mal à donner de la voix. Il aura fallu attendre les finales professionnelles et les invitations répétées des speakers pour entendre la foule acclamer les riders, notamment sur le plan d’eau. Mais alors, dans le but de se pérenniser et d’attirer d’autant plus de visiteurs, ne faudrait-il pas plus de riders amiénois dans la compétition ? Il est certain que oui.

Outre en wakeboard, où Victoire Coll-Rotger et Maël Detaille, tous deux membres de l’Amiens Cable Park, ont obtenus des résultats, peu de locaux figuraient en roller et en BMX. Sans doute manquent-t-ils d’infrastructures spécialisées où ils pourraient travailler leurs tricks. Les possibilités offertes par l’Amiens Cable Park montrent bien qu’avec plus de moyens, les jeunes Amiénois du roller et du BMX pourraient eux aussi faire bonne figure lors des prochains festivals des FISE Xperience Series.

En attendant de venir encourager leurs jeunes prodiges, les visiteurs espèrent pouvoir revenir l’an prochain pour admirer une nouvelle fois les riders venus du monde entier et profiter du cadre bucolique du parc de La Hotoie.

Esteban NOMINE

Crédit photo : Leandre Leber – GazetteSports

À lire aussi >>

FISE XPERIENCE SERIES : Tous les résultats du dimanche




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.