Remplaçant à Monaco, Issa Cissokho devrait retrouver une place de titulaire contre Paris, ce samedi. Une rencontre que le latéral amiénois aborde sans pression mais avec l’envie de faire un gros coup. Entretien.

Comment abordez-vous ce match contre Paris, le futur champion de France, sachant que vous êtes déjà maintenu ?

On aborde ce match avec le plein de confiance. On sait que l’on est maintenu en Ligue 1, que l’on sera encore parmi l’élite la saison prochaine. C’est donc un match de gala mais on a, comme à chaque match, envie d’être performant. Ce sera un super-événement pour tout le monde, les joueurs comme les supporters.

Vous n’avez donc pas encore la tête aux vacances…

Du tout ! Les vacances ce sera à Marrakech après le match contre Marseille (ndlr : le 19 mai prochain). Nous sommes des joueurs professionnels, nous nous devons de maintenir la concentration jusqu’à la fin de la saison.

Quel est donc l’enjeu de ce match contre Paris ?

Il y a un peu de tout. On a envie de faire une grande performance contre Paris après notre super 0-0 contre Monaco. On est sur une bonne dynamique et on a envie de réaliser un gros match, demain (ndlr : ce vendredi).

Que faut-il faire pour avoir sa chance contre Paris ?

C’est vraiment difficile de jouer contre Paris. On sait très bien que l’on n’aura pas la possession de balle. Il va donc falloir jouer juste sur le peu de ballon que l’on aura et être concentré défensivement. On sait que l’on aura très peu d’occasions de la mettre au fond, il faudra être en mesure de les convertir. Paris est une grande équipe, c’est un peu notre match de Ligue des Champions à nous.

Ne craignez-vous une forme de relâchement ?

Au contraire, il faut jouer en étant relâché ce genre de match. Il ne faut surtout pas les jouer en étant sous tension. C’est bien de les jouer en se sachant maintenu, on va donc pouvoir jouer sans calculer et se prendre la tête.

Alors qu’on vous prédisait le pire à ce moment de la saison…

On pensait que ce serait chaud. Finalement, on a abordé les matches de notre championnat comme il le fallait. On a pris les points à domicile et on a su aller gagner un match pas évident à Lille, dans un stade vide. On a fait la différence au bon moment pour avoir le privilège de jouer ces matches de gala dans un contexte plus serein.

En tant que défenseur, avez-vous une forme d’appréhension au moment de jouer une telle attaque ?

Non, c’est un bonheur. Je préfère jouer ce genre de match que certains de CFA2, où ça met des tacles par derrière. C’est vraiment exceptionnel, de temps en temps on les prend pour jouer à la Playstation et demain on sera face à eux. Que ce soit pour nous, nos familles et le public, ce sera un match gratifiant pour tout le monde.

Propos recueillis par Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr

A lire aussi >>

FOOTBALL : L’Amiens SC jugé à sa juste valeur ?




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.