Demain, c’est le grand jour pour l’Amiens MVB ! L’équipe d’Ali Nouaour s’en va défier l’ASS SP Illacaise pour la grande finale de Coupe de France amateurs masculine 2017. Elle aura lieu au Stade Pierre-de-Coubertin, samedi à 14h30. D’ailleurs, dès aujourd’hui, le groupe part s’entraîner sur place afin de prendre ses marques.

Un adversaire bien connu

Cette saison, l’AMVB s’est mesuré deux fois à Illac. Deux fois, l’équipe a perdu 3-0. Il faut dire qu’Illac était habitué à ce score sans réserve et confirmer son objectif de monter en Ligue B. Sur quatorze rencontres en première phase, les Illacais se sont imposés sur la plus grande des marges. Toutefois, lors du match retour, les Picards avaient bien failli remporter le premier set de la saison face à l’équipe girondine. « Pour moi, dans ma tête, j’ai gagné ce troisième set, » nous confiait Ali Nouaour le soir-même après une erreur d’arbitrage qu’il qualifiait d’impardonnable. Interrogé sur Aquitaine Radio Live, Anisse Guechou, l’entraîneur de l’ASI Volley revient sur ce match : « Au retour, le match avait été serré, même si on avait gagné 3-0. On n’a encore rien gagné, » conclut-il, prudent, faisant référence au match de ce week-end.

Illac et Amiens sont parvenus à atteindre la poule haute de la seconde phase. Mais un dernier duel est prévu pour cette saison 2017-2018 et pas des moindres : la finale de Coupe de France amateurs. En quart de finale, Amiens l’emportait contre Bellaing (3-2), en demi, contre Conflans (3-1). Dans sa poule sud, Saint-Jean-d’Illac gagnait contre Épinal (3-1) puis Martigues (3-2).

On a ce statut de Petit Poucet

Ali Nouaour, même s’il reconnait sans hésiter la valeur d’Illac, tient toutefois à faire remarquer la vulnérabilité récente de cette équipe, comparée à son invincibilité de début de saison. « On a l’impression qu’Illac est, un petit peu, en perte de vitesse sur le début 2018. Un set concédé face à une N2 en Coupe de France, une première défaite contre Épinal (ndlr : 3-2, en championnat), une autre en playoffs contre le CNVB, une victoire 3-2 contre Martigues, le week-end dernier une victoire très serrée 3 à 1 contre une équipe de Mende, très diminuée. Nous, on se dit pourquoi pas ? On a ce statut de Petit Poucet, il ne faut pas avoir peur de le dire. On n’a rien à perdre« .

La cerise sur un gâteau déjà bien beau

Les Aigles sont déjà qualifiés en playoffs d’Élite, puis en Coupe de France professionnels, et enfin en finale de Coupe de France amateurs. Cette saison demeurera historique et mémorable pour le club de l’Amiens Métropole Volley-Ball, quoi qu’il advienne. Mais Ali Nouaour, compétiteur, continue d’espérer plus.

Je veux avant tout un beau combat

« Pourquoi pas ramener la première Coupe de France amateurs à Amiens ? À nous d’être agressifs dans chaque compartiment du jeu, notamment en réception. Je veux avant tout un beau combat. C’est une Coupe de France, c’est un match sur un jour J. En jouant libéré, on a une petite chance de récupérer la victoire. On peut aller titiller Illac, qui n’aime pas ça. »

Continuant de viser plus haut, Ali Nouaour n’en demeure pas moins réaliste. « L’avantage qu’ils ont sur nous c’est de pouvoir faire tourner leurs douze joueurs, souligne-t-il, convaincu des ressources girondines. Même si ça n’est pas un match comme les autres, il n’y a pas de pression particulière. Pour certains qui ont une belle expérience, comme Medhi (Hachemi), Pat’ (Ndaki Mboulet), Ahmed (Mbutngam), Didier (Sali Hilé) qui ont fait des Coupes d’Europe, Coupes du Monde, ils ont le caractère et l’expérience pour ce genre de match. On a passé une bonne semaine et fait un gros travail physique pour être prêt.« 

« Nous sommes une équipe qui aime se retrouver aux entraînements, aux matches. Je préfère mettre l’accent sur le fait qu’on est une équipe qui a progressé, » insiste le coach des AiglesAinsi donc et qu’importe le résultat, prenons cette finale comme une expérience et opportunité pour nos Amiénois qui joueront juste avant les finales féminines puis masculines professionnels.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

ASS SP Illacaise – Amiens Métropole Volley-Ball

Samedi 8 mars, 14h30, Stade Pierre-de-Coubertin

Arbitres : Geoffrey BRASSART, Sebastien JACOB

Amiens MVB : Quadrone, Mbutngam, Krizanovic, Al Jaf, Ndaki Mboulet, Hachemi, Carrat, Sali Hilé, Mocanu, Gendron, Lemere, Valdenaire

Entraîneur : Ali Nouaour

ASS SP Illacaise : Bonon, Bozok, Soundron, Raharison, Moulinier, Thésée, Ichard, Lortie, Rafidison, Fargier, Taghin, Salmon

Entraîneur : Anisse Guechou

À lire aussi >>

VOLLEY-BALL : L’Amiens MVB envoie un signal fort à Illac




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.