Premiers pas de l’histoire du club dans les play-offs du championnat Élite. Ce sera un grand moment pour l’Amiens MVB qui commence sa seconde partie de saison avec quatre points en poche et un long déplacement à Martigues.

Deux équipes aux objectifs opposés

Ce match s’annonce ardu pour les Aigles mais les joueurs le prennent comme un très bon entraînement pratique pour leur finale de Coupe de France qui aura lieu dans deux semaines.

En ce qui concerne l’équipe des Bouches-du-Rhône, elle pourrait prendre cette rencontre comme l’occasion d’une revanche face à l’équipe qu’elle aurait potentiellement pu rencontrer au stade Pierre-de-Coubertin, ce 10 mars. En effet, ayant échoué le 11 février dernier, à vaincre Illac en demi-finale (3-2 : 25-23, 25-22, 18-25, 22-25, 15-13), Martigues se confronte ce week-end au concurrent qu’elle aurait pu avoir si elle ne s’était pas disqualifiée.

« C’aurait pu être un adversaire qu’on aurait pu rencontrer trois fois dans la deuxième partie de saison. On y va pour faire une perf. Une finale de Coupe de France et une victoire contre Martigues : on marquerait les esprits », souligne avec envie Ali Nouaour, entraîneur de l’Amiens MVB.

Si l’aventure en Coupe est terminée pour le club martégal, il va ainsi pouvoir se consacrer à un seul objectif à plein temps : le championnat. Visant clairement la montée en Ligue B après la déconvenue rencontrée la saison dernière, Martigues ne laissera très certainement rien se mettre en travers de son chemin. A contrario, l’AMVB a encore deux compétitions dans lesquelles elle doit s’investir. Et pour elle, l’objectif est la Coupe car l’équipe ne peut pas prétendre à la montée en Ligue B.

Un bon exercice pour les Aigles

L’objectif Coupe est donc dans tous les esprits. Et Martigues qui compte 12 victoires sur 14 matches en première partie de saison, ne pouvait tomber mieux comme entraînement avant le grand affrontement du 10 mars contre Illac.

On se concentre pour préparer au mieux la finale

Comme le précise Ali Nouaour, pas question d’oublier le championnat pour autant et encore moins de bâcler les matches. « On est une équipe qui peut faire mal en jouant décomplexé. Maintenant, attention à ne pas tomber dans la facilité. J’ai dit aux joueurs qu’il y avait vingt-quatre points à prendre contre quatre belles équipes. On a huit matches, il ne faudrait pas tomber dans la facilité de se dire « on est maintenu ». Non, ce ne sont pas les vacances, il faut qu’on se concentre pour préparer au mieux la finale du 10 mars. Même si ça reste une coupe de France amateur, ça demande d’autant plus de travail« , affirme le coach picard.

Dans cette équipe du Sud, les Aigles retrouveront un central qu’ils ont failli compter dans leurs rangs : Sébastien Ducange. Présentant de grosses qualités aux services, Ali Nouaour sait d’avance que son équipe doit être prête et l’a ainsi fait travaillée en conséquence. « Ils envoient du lourd, tranche le coach aussi bien au sens propre qu’au figuré en parlant des hommes martégaux, avec des joueurs qui ont connu la ligue A, la ligue B ».

Dernier match avant une première au Coliseum

La semaine prochaine, samedi 3 mars, l’Amiens MVB jouera pour la première fois au Coliseum. Bien qu’ils connaissent le gymnase pour s’y entraîner plusieurs fois par semaine, les hommes d’Ali Nouaour jouaient chaque match à domicile au gymnase de la Paix. « Le résident principal reste le handball mais cette année, le calendrier est tombé pile poil« . En effet, lorsque les joueurs de l’Amiens PH (eux aussi en play-off) jouent à l’extérieur, l’AMVB reçoit. Ainsi, les volleyeurs joueront trois fois là-bas dans cette seconde partie de saison.

Le coach s’exprime sur cette opportunité qui représente tout de même un défi de taille. « Ce n’est pas le gymnase la Paix où avec une centaine de personnes on peut faire beaucoup de bruit, indique l’entraîneur, réaliste. On se retrouve dans un grand complexe. En terme de repère, il faut qu’on y travaille également. Il faut faire un gros travail de communication pour faire venir du monde. Maintenant, c’est à nous de marquer de points et pourquoi pas, pour la saison prochaine, alterner avec le gymnase la Paix« .

En attendant, laissons les Aigles faire leurs débuts dans les play-offs qu’ils attendaient tant.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

Martigues Volley-Ball – Amiens MVB

Samedi 24 février, 20h, salle Julien Olive

Arbitres : Claudiu STAN, Guillaume ASSOGBA KOKOU

Amiens MVB : Quadrone, Mbutnga, Krizanovic, Al Jaf, Ndaki Mboulet, Hachemi, Carrat, Sali Hilé, Mocanu, Gendron, Lemere, Valdenaire

Entraîneur Amiens MVB : Ali Nouaour

À lire aussi >>

VOLLEY-BALL : Les Aigles joueront leurs play-offs au Coliseum

VOLLEY-BALL – Ali Nouaour : « La Coupe de France devient notre priorité »




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.