VOLLEY-BALL : L’AMVB crée l’exploit en s’assurant le maintien dès janvier

0
110
Crédit photo : Reynald Valleron - GazetteSports

Ils se souviendront de cette soirée, au gymnase de la Rotonde, à Strasbourg. Le soir du samedi 27 janvier, les Aigles se sont qualifiés aux play-offs d’Élite et étaient ainsi officiellement maintenus pour la saison prochaine. Avec ce deuxième triomphal succès 3 à 0 en deux semaines, Amiens Métropole Volley-Ball savourait cet accomplissement.

Un avant-dernier match validé avec la manière

Même si le plus dur était fait en battant Épinal 3 à 0 la semaine dernière, le coach ne voulait surtout pas que son équipe se relâche. Strasbourg, dernier du tableau avec trois points dont deux obtenus lors de la première journée du championnat, n’était pas à craindre sur le papier. Cela dit, les Alsaciens n’avaient plus rien à perdre, à la grande différence d’Amiens.

« J’avais dit aux joueurs que le plus dur restait à faire en allant à Strasbourg, précise Ali Nouaour. Ils devaient encore une fois me faire taire. On avait un plan de jeu ».

Ayant appris que le libéro, ancien central, avait du mal avec les réceptions en manchette, les joueurs ont misé là-dessus dans le premier set. « On a fait un bon premier set. Strasbourg a eu du mal à suivre. Ça nous a permis de mettre en place notre bloc-déf, on s’est très vite démarqué, » reconnaît le coach. C’est le moins qu’on puisse dire car son équipe l’a emporté 25 à 14.

Même si le plan de jeu est un peu bousculé lors du second set, les Amiénois restent concentrés. Ils l’emportent 25 à 21 en faisant rentrer Medhi HACHEMI. « Il a fait un très bon match, » fait remarquer l’entraîneur picard.

Dans le troisième set, Strasbourg a beaucoup servi sur Ulysse CARRAT. « Ça s’est joué mano a mano. On s’est procuré une première balle de set sur une relance à 24-23 mais on a regardé la balle tombée ». Avec un Pavel quelque peu stressé par l’enjeu (Strasbourg étant son club de l’an dernier), le coach décide de le remplacer par Alain Gendron. Décision bénéfique puisque l’AMVB finalise à 25-27. « On a eu notre délivrance ». Romain Quadrone, jeune central qui marque des points, a encore fait un bon match. « Il confirme encore contre Strasbourg. C’est bien, ça se bagarre, c’est intéressant, » avoue Ali Nouaour, satisfait.

Une consécration

À trois mois de la fin du championnat, tout ce monde peut déjà souffler

Deux ans après leur promotion en Élite, l’AMVB atteint ainsi la poule haute de cette deuxième partie. L’an dernier, l’équipe avait manqué le coche de peu. Pas question pour eux de revivre ça. « Ça fait du bien, avoue Ali Nouaour, soulagé. On avait l’équipe pour, il fallait juste confirmer. Il y a eu des hauts et des bas mais on a fait ce qu’il fallait. C’est un soulagement pour tout le monde : l’équipe, l’entraîneur, le comité directeur. À trois mois de la fin du championnat, tout ce monde peut déjà souffler ».

Il faut dire que l’AMVB avait, dès l’entame du championnat, l’objectif de terminer sur le podium. « Avec le recrutement qu’on a fait, tout le monde nous attendait. Sans parler de la préparation qu’on a faite en restant invaincu et nos deux victoires contre une ligue B (Saint-Quentin) ».

Un petit 3 à 0 à la maison contre Halluin, ce serait parfait

Si le soulagement est bien là, Ali Nouaour reste sur le qui-vive. « La saison ne se finit pas parce qu’on est qualifié pour les play-offs. Un petit 3 à 0 à la maison contre Halluin, ce serait parfait ». En effet, en remportant son duel contre Strasbourg, les play-offs s’ouvrent pour Amiens. Mais reste encore un match à jouer dans cette première partie. Il se déroulera à domicile et l’AMVB recevra son meilleur ennemi, Halluin. « C’est un match très important. Il est hors de question de démarrer à la dernière place des play-offs. Ce qui veut dire qu’il faut forcément gagner Halluin. Ce serait l’apothéose, » conclut l’entraîneur.

Quelles sont les attentes de l’AMVB ?

Si la satisfaction et le soulagement sont là, la fierté et l’expectative le sont aussi.

Nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise

« Aujourd’hui, c’est une consécration. J’espère que, de par le fait d’être en play-off et qu’on soit maintenu dès janvier, le volley-ball amiénois sera un peu plus représentatif dans les médias. J’espère qu’on sera récompensé dans la deuxième partie du championnat. » En s’appuyant sur un rôle arbitral, le coach appuie sa future stratégie sur le fait que, à la différence d’autres équipes, Amiens jouera sans pression. Et l’absence de pression est selon lui un réel atout. « L’objectif n’était pas de monter en Ligue B. Mais après, nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise. On va jouer chaque match sans pression. Si au mois de mai, on est aux portes du podium ou sur le podium, il faudra se poser des questions ».

Le championnat n’est pas la seule corde à l’arc de l’AMVB. Qualifiés pour les quarts de finale, les Aigles voient plus loin encore. « La saison sera encore plus belle si on va chercher les qualifications en coupe de France professionnelle, » lance Ali Nouaour. À savoir que cette qualification sera validée à partir du moment où l’équipe atteinte les demi-finales. Mais retour au championnat pour Ali Nouaour, préférant le pragmatisme. « On attend la semaine prochaine en espérant une victoire contre Halluin puis on aura trois semaines pour réfléchir à comment on voit la suite du championnat. »

L’interview complète d’Ali Nouaour sera disponible dans la semaine.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

STRASBOURG VOLLEY-BALL – AMIENS MVB : 0-3 (14-25, 21-25, 25-27)

Samedi 27 janvier, 20h, gymnase de la Rotonde

Arbitres : John YACK, Franck SIFFERLEN

Amiens MVB :  Quadrone, Mbutnga, Krizanovic, Al Jaf, Ndaki Mboulet, Hachemi, Carrat, Sali Hilé, Mocanu, Gendron, Lemere, Valdenaire

Entraîneur : Ali Nouaour

À lire aussi >>

VOLLEY : L’objectif est atteint pour l’Amiens MVB !

VOLLEY-BALL : L’Amiens MVB veut frapper fort !




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.