La semaine dernière, l’Amiens MVB a repris la compétition à travers un succès en coupe de France. Elle est ainsi qualifiée pour les quarts de finale alors que son adversaire de cette semaine (Beauvais) s’est fait sèchement éliminé 3 à 0. L’équipe d’Ali Nouaour arrive ainsi chez son voisin isarien avec un petit avantage qui pourrait s’avérer important.

Un derby qui prend tout son sens

En plus de sa victoire 3 à 1 au match aller, les Picards sont, sur le papier, favoris pour ce duel à Beauvais. Actuellement quatrième au tableau avec 14 points, Beauvais n’en compte que 8 et se place 7ème (sur 8).

Je n’ai pas besoin de motiver les joueurs pour ce match

« On doit confirmer, résume l’entraîneur picard. On a un match à gagner. Nous avions bien préparé notre match aller. Normalement, je n’ai pas besoin de motiver les joueurs pour ce match-là. Pas pour un derby et pour une possible victoire qui nous permettrait de garder nos quatre points d’avance. On doit rester concentré car, comme toujours dans un derby, tout peut arriver. On a l’avantage de jouer avec nos camerounais, ce qui n’avait pas été le cas au match aller. Tout l’effectif sera présent. Je sais que mes joueurs seront prêts et motivés. »

Comptablement parlant, quoi qu’il arrive et même si Amiens perd ce week-end, l’équipe ne pourra pas se faire dépasser. Cela dit, l’écart entre elle et ses concurrents pourrait s’amenuiser.

L’Amiens MVB, « maître de son destin »

Le PUC fait le déplacement à Strasbourg et, en cas de victoire, aurait alors 11 points. Quant à Bellaing, si elle remporte son duel face au deuxième (Halluin), elle se retrouverait à un point d’Amiens (13 points). Ainsi donc, même si le danger n’est pas immédiat, une victoire semble essentielle si Amiens veut conserver sa quatrième place, capitale pour l’accession en play-offs.

Les trois derniers matches sont à notre portée

« On sait qu’il nous reste une dernière ligne droite assez compliquée, admet Ali Nouaour. Une victoire nous permettrait d’aborder sereinement les trois derniers matches qui, je pense, sont à notre portée ». Avec deux réceptions entrecoupées par un déplacement chez la lanterne rouge, le coach peut se permettre d’être relativement confiant comparé à un an auparavant où la suite s’annonçait plus compliquée. « On est maître de notre destin et il faut absolument qu’on reste concentré, insiste-t-il. J’aimerais qu’on ne joue pas au niveau de l’équipe adverse mais du nôtre. C’est Medhi (Hachemi), en tant que capitaine remplaçant, qui a géré l’équipe cette semaine alors que Pat’ (Jean-Patrice Ndaki Mboulet) n’était pas encore rentré, confie Ali Nouaour, qui a pris le temps de nous répondre alors que sa semaine à lui fut remplie d’émotions !

En effet, l’entraîneur de l’équipe Élite de l’Amiens MVB est, pour la seconde fois, papa d’une petite fille prénommée Hind. L’équipe de GazetteSports le félicite ainsi que son épouse et leur souhaite beaucoup de bonheur !

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

Beauvais Oise UC Volley – Amiens MVB

Samedi 13 janvier 2018, 20h, salle Pierre de Coubertin

Arbitres : Christophe VAN BRUSSEL, Benoît CHRÉTIEN

Amiens MVB : Quadrone, Mbutnga, Krizanovic, Al Jaf, Ndaki Mboulet, Hachemi, Carrat, Sali Hilé, Mocanu, Gendron, Lemere, Valdenaire

Entraîneur : Ali Nouaour

À lire aussi >>

VOLLEY-BALL : L’année commence bien pour l’Amiens MVB !




  • Laisser un commentaire