FOOTBALL : Un rocher haut perché pour l’Amiens SC

0
245

Pour son retour au stade de la Licorne, un mois et demi après les incidents contre Lille, le 30 septembre dernier, l’Amiens SC ne pouvait rêver plus bel adversaire que le champion de France en titre, l’AS Monaco. Pour autant, la fête sera totale uniquement si les Amiénois parviennent à créer la sensation contre le demi-finaliste de la dernière Ligue des Champions. Pas une mince à faire.

L’ogre monégasque

Si Mendy, Mbappé ou encore Bernardo Silva ont quitté le club de la principauté, l’été dernier, Leonardo Jardim demeure à la tête d’un effectif de premier ordre au sein duquel Falcao, déjà auteur de treize buts, devrait faire son retour, vendredi. « C’est une très grande satisfaction de jouer à la Licorne, qui plus est de recevoir le champion de France en titre. Ce sera une belle fête, dans un stade plein, même s’il manquera toujours une tribune, en reconstruction, précise Christophe Pelissier. On sait qu’il y aura du monde pour voir le champion de France mais on l’espère aussi pour supporter notre équipe à affronter cet ogre qu’est Monaco. »

Je les mets au même niveau que notre premier match contre le Paris Saint-Germain.

Un ogre quelque peu affaibli puisqu’il devra se priver des services de ses internationaux français Djibril Sidibé et Thomas Lemar ainsi que, très certainement, de son meneur de jeu portugais, Joao Moutinho. « Quand on regarde ses trois derniers résultats, c’est trois victoires avec dix buts marqués et zéro encaissé. Ils avaient pourtant beaucoup d’absents contre Guingamp, dont Falcao, mais on a vu l’ampleur du score, ils ont gagné 6-0, rappelle Pelissier. Je les mets au même niveau que notre premier match contre le Paris Saint-Germain. On avait su faire un match honorable là-bas, on va voir si on a progressé face à ce genre d’adversaire. »

Ne faire aucun complexe

Pour autant, Christophe Pelissier refuse de s’avouer vaincu avant même d’avoir combattu : « Je les mets au même niveau que notre premier match au Parc des Princes contre le Paris Saint-Germain. On avait su faire un match honorable là-bas, on va voir si on a progressé face à ce genre d’adversaire. Au-delà du résultat, j’attends que mes joueurs face à un bon match, qu’ils se lâchent et que l’on ait une expression collective sur ce match. On a montré nos qualités contre des grosses équipes (ndlr : Nice et Bordeaux), on va voir si on peut le faire contre cet adversaire. En tout cas, si on a un pourcentage de chance de gagner ce match, on va l’exploiter au maximum. Il faut prendre ce match avec un maximum d’enthousiasme. »

Il faut que les joueurs aient l’envie de se sublimer

Avant ça, il faudra très certainement résister aux assauts répétés des Monégasques. Reste à savoir si Christophe Pelissier sera tenté par la possibilité de passer à un système avec cinq défenseurs. « Face à ce genre d’équipe, beaucoup d’équipes sont cantonnées à la défense. On a travaillé sur deux schémas mais on prendra la décision au dernier moment, sachant que mettre le bus devant le but n’est pas forcément la solution contre ce type d’équipe, réfute-t-il. On sait que l’on va peu avoir le ballon mais il faut tenter de les mettre en difficulté. Il faut que les joueurs aient l’envie de se sublimer, on sait que l’on pourra faire une performance contre Monaco s’ils baissent un peu leur niveau et, que d’autre côté, on exploite le nôtre au maximum de ses possibilités ».

Bien défendre pour ensuite contrer dans les meilleures conditions possibles, tel est le plan de bataille établi par le général Pelissier pour renverser le rocher monégasque. La balle est désormais entre les pieds de ses troupes, déterminées à monter au front pour réaliser un nouvel exploit. A cœur vaillant, rien d’impossible.

Romain PECHON

Crédits photo : PanoramiC

Amiens SC – AS Monaco

13ème journée de Ligue 1

Vendredi 17 novembre, 20h45

Stade de la Licorne, Amiens

Amiens SC : Gurtner – El Hajjam, Gouano, Dibassy, Avelar – Monconduit (c.), Zungu – Gakpé, Kakuta, Manzala, Konaté.

Remplaçants : Bouet (g.), Cissokho, Baradji, Bourgaud, Cornette, Nathan, Koïta.

Absents : Bodmer, Charrier, Fofana (blessés), Traoré (non qualifié), Adenon, Ielsch, Ngosso (suspendus) ; Adiceam (g.), Banaziak (g.), Dompé, Gope-Fenepej, Labeau, Talal (choix de l’entraîneur).

Entraîneur : Christophe Pelissier

AS Monaco : Subasic – Touré, Glik, Jemerson, Jorde – Rony Lopes, Tielemans (ou Moutinho), Fabinho, Ghezzal – Baldé, Falcao (c.)

Remplaçants : Benaglio (g.), Kongolo, Raggi, Moutinho (ou Tielemans), Carrillo, Diakhaby, Sylla.

Absents : Lemar, Sidibé (blessés)

Entraîneur : Leonardo Jardim

A lire aussi >>

FOOTBALL – Leonardo Jardim : « Le match le plus important »




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.