En tête à trente secondes de la fin du match, l’Amiens PH a laissé filer une victoire qui lui tendait les bras dans les ultimes secondes, samedi à Gonfreville (24-23). Auteurs d’une prestation encourageante, les Amiénois ont néanmoins manqué de métier pour tenir leur avantage et ainsi réaliser une excellente opération. Que de frustration !

Du rêve au cauchemar

Après avoir tenu en respect Rennes, le week-end dernier, les handballeurs amiénois étaient sur le point de rééditer pareille performance contre Gonfreville, deuxième au coup d’envoi. Cependant, les Amiénois ont rendu les armes après avoir tenu le score une grande partie de la rencontre. « C’est un match qu’on ne doit jamais perdre, peste Pierre-Alain Lavilette. On offre la victoire à Gonfreville dans la dernière minute de jeu. Nous écopons d’une exclusion à deux minutes du terme (ndlr : à l’encontre de Roman Scattolari), très sévère à mes yeux. A partir de là, Gonfreville dispose forcément d’espaces, tandis qu’on cherche à ne pas se faire sanctionner de manière plus importante pour conserver une chance de l’emporter. »

Des espaces dont Gonfreville a su tirer profit pour revenir au score en toute fin de match (23-23, 60e). « Forcément, ils disposent donc de tirs plus ouverts et ils finissent par en convertir un pour revenir à égalité à dix-huit secondes de la fin. Dans la foulée, on a l’opportunité d’avoir le tir de la gagne mais on leur redonne le ballon et on se fait punir sur la sirène », détaille, avec amertume, l’entraîneur de l’Amiens PH. Un épilogue d’autant plus rageant que, même en infériorité numérique, Amiens s’était donc procurer l’occasion de l’emporter sur un tir de Tchinda à sept secondes de la fin du match. Une fraction de secondes fatales et suffisantes à Tike pour offrir la victoire aux locaux (24-23, 60e).

Une situation périlleuse

En tête à mi-parcours (10-11, 30e), les Picards ont ainsi longtemps cru qu’ils rentreraient de Normandie avec un cinquième succès en poche. « Nous avons vraiment tenu tête à un des poids lourds du championnat. Les joueurs ont fait un match solide, montrant beaucoup d’engagement et de combativité, apprécie Lavilette. Il va falloir comprendre nos erreurs et les éviter pour, dans le futur, récolter les résultats que nous méritons d’obtenirAujourd’hui, on revient avec une défaite alors qu’on aurait clairement mérité mieux. » Après s’être livré un véritable mano a mano pendant plus de trois quarts d’heure, les Amiénois étaient les premiers à réaliser un mini-break à quatre minutes du terme (20-23). Malheureusement pour eux, l’attaque s’enrayait et plus aucun ballon ne faisait, dès lors, trembler les filets adverses. Cette défaite, qui plus est contre un concurrent direct, est synonyme de très mauvaise opération au classement.

« En plus, le PSG est allé gagner à Rennes, ils nous passent donc devant. Cela démontre que la poule est plus que jamais serrée. Gonfreville dispose désormais de trois points d’avance sur nous, note le technicien samarien. Il va falloir que l’on soit capable de faire des gros matches et surtout afficher plus de maîtrise dans le money-time pour obtenir des résultats positifs et rester dans le bon wagonNéanmoins, on avait déjà constaté ses améliorations contre Rennes, la semaine passée, et elles ont encore été visibles contre Gonfreville. Il y a donc tout de même du positif sur lequel on peut s’appuyer. Il fallait du temps pour créer un collectif et trouver un état d’esprit. Sur les derniers matches, je trouve qu’une équipe est née et cela est porteur d’espoir. Je suis persuadé que nous sommes sur la voie de la performance sportive. »

Désormais cinquième, à une longueur du podium, les coéquipiers de Julien Richard, toujours blessé, doivent désormais mettre les bouchées doubles pour ne pas manquer leur objectif : jouer les play-offs.

Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr

Gonfreville Handball – Amiens Picardie Handball : 24-23 (10-11)

Arbitres : Ahmed Gazani et Khalid El Hilali

Amiens Picardie Handball :  Le Balc’h (6 arrêts, g.), Dominique (2 arrêts, g.) / Vannihuse (5), Barret / Devaux (2) / Petrenko (2), Scattolari (4), Piolé / Tchinda (2), Soudani (5) / Zirn, Prunié (1) / Tongmen Tatto (2), Jeancolas.

Entraîneur : Pierre-Alain Lavilette

A lire aussi >>

HANDBALL : L’Amiens PH réalise un match à retenir

Rédacteur football.
Vous suivrez avec moi toute l’actualité de l’Amiens SC au plus près de l’équipe pour sa première saison en L1.