En déplacement chez le leader grenoblois pour une ultime rencontre avant la trêve, les Gothiques entendaient bien continuer leur belle série en cours. L’objectif est raté malgré une belle partie Amiénoise.

Première période équilibrée

Les Amienois étaient même les premiers à se mettre en évidence lorsque Giroux trouvait Halley devant le but, forçant Horak à l’arrêt (1′). Dans un début de match plutôt appliqué des deux équipes, c’est une erreur de passe qui changeait le score. Rodman récupérait une mauvaise passe de Favarin, lançait Hardy qui trouvait instantanément Golicic pour l’ouverture du score (1-0, 6’42).

Les Grenoblois évoluaient alors en contre face à des Gothiques en possession du palet, et Rohat, en contre, était proche de doubler l’écart (9′). La réaction Samarienne était immédiate, Halley réussissait un numéro en solitaire pour déjouer la défense et égaliser (1-1, 9’51). Le but donnait des ailes aux joueurs de Mario Richer mais ni Marcos (12′), sur une déviation, ni Matima (14′) ne donnaient l’avantage aux leurs.

Domination mal payée

Les Gothiques reprenaient leur marche en avant sur le tiers médian. En supériorité, Giroux tentait une belle reprise (23′), puis West profitait d’une incompréhension dans la défense iséroise pour alerter Horak (26′). La domination d’Amiens se confirmait sur un deuxième avantage numérique, mais le gardien Grenoblois se montrait solide pour conserver l’égalité.

Le manque d’efficacité se payait alors. Grenoble bénéficiait d’une double supériorité numérique et finissait par trouver la faille. Hardy heurtait le montant de Buysse (33′), mais Bisaillon trompait le gardien Amiénois depuis la ligne bleue (2-1, 33’52). Coup dur pour Amiens qui voyait alors Grenoble prendre le contrôle du match.

Doublé pour Champagne

Menés au score, les Gothiques craquaient d’entrée d’ultime période sur un but de Champagne en supériorité (3-1, 42’49). Plus incisifs, les Brûleurs de Loups prenaient trois buts d’avance lorsque Baylacq déviait un tir de Mathias Arnaud (4-1, 47’15). Mais, dans la foulée, Laakkonen redonnait de l’espoir en trompant Buysse (4-2, 47’36).

Revenus à deux buts, les Amiénois voyaient Grenoble reprendre le large sur une déviation de Champagne (5-2, 52’06). L’ancien capitaine Amiénois s’offrait un doublé et enfonçait un peu plus son ancienne équipe. Tommy Giroux inscrivait l’ultime but du match en infériorité (58’03), mais les joueurs de Mario Richer ne revenaient pas au score et s’inclinaient face aux leaders du championnat.

Adrien ROCHER

Crédit Photo : Roland Sauval – Gazette Sports

GRENOBLE – AMIENS : 5-3 (1-1, 1-0, 3-2)

Pôle Sud, Grenoble

Affluence : 3500 spectateurs

Arbitre : M. Crégut

BUTS : 1-0, Golicic (assisté de Hardy et Rohat) à 6’42 ; 1-1, Halley (assisté de Giroux), à 9’51 ; 2-1, Bisaillon (AN, assisté de Baazi et Golicic) à 33’52 ; 3-1, Champagne (AN, assisté de Hardy et Rodman) à 42’49 ; 4-1, Baylacq (assisté de Arnaud et Tartari), à 47’15 ; 4-2, Laakkonen (assisté de Kuralt et Trabucco), 47’36 ; 5-2, Champagne (assisté de Bisaillon et Legault), 52’06 ; 5-3, Giroux (IN, assisté de West), 58’03.

GRENOBLE : Horak et Bonvalot (gardiens) ; Hardy, Bisaillon, Baazzi, Kuunas, Pascal, Tartari ; Rodman, Giroux, Baylacq, Fabre, Munoz, Ville, Golicic, Legault, Champagne, Rohat, Le Blond, Arnaud. Entraîneur : Edo Terglav.

AMIENS : Buysse et Savoye (gardiens) ; Narbonne, Smach, Karmeniemi, Prissaint, Guillemain, Favarin ; Giroux, Halley, Matima, Kuralt, West, Romand, Da Costa, Trabucco, Suire, Marcos, Laakkonen, Coulaud. Entraîneur : Mario Richer.

A lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques n’y vont pas « en voyageurs »