Une finale Corée – Corée

Dès demain matin se déroulera le plus grand évènement e-sport de l’année : la finale des championnats du monde de League of Legends. Dans le stade olympique de Pékin, accueillant pour l’occasion 91 000 personnes, les deux équipes de Corée, SKT T1 et Samsung Galaxy, vont s’affronter pour le titre suprême.

Une finale exceptionnelle, une compétition déjà réussie

Riot Games, l’éditeur du jeu, a encore une fois vu les choses en grand. En localisant la finale de son tournoi international à Pékin (Beijing), dans le nid d’oiseau, la filiale de Tencent prévoit de battre tous les records. Ce sont en effet plus de 90 000 personnes qui sont attendues pour assister à ce spectacle grandiose. Soit presque cinq fois plus que pour les demi-finales qui se déroulaient à Shanghai.

Déjà au sommet du divertissement e-sportif, Lol continue de surprendre pour cette septième édition des Worlds. Avec un pic de 98 millions de téléspectateurs lors du match RNG – SKT, le jeu se classe au même niveau que les plus grands rendez-vous sportifs au monde. Et ce chiffre devrait largement être battu dès ce week-end avec cette finale Corée contre Corée.

Un parfum de déjà-vu 2016

Cette revanche de la finale de la saison passée attire beaucoup l’attention. On se souvient par exemple des difficultés rencontrées par Crown à la Midlane face au God Faker : «L’année dernière, j’ai joué ma toute première finale des Worlds. Et en plus de ça, je jouais contre Faker, donc j’étais extrêmement nerveux, explique le Midlaner coréen. Cette année, mon seul objectif est de gagner le tournoi, et je veux profiter de cette série en ne regrettant rien. C’est tout ce que je souhaite.»

Même si ce duel Mid va assurément attirer l’attention, la Toplane, où Huni a connu des déconvenue mais aussi de grands moments d’inspiration, risque d’être décisive vu l’état de forme de la Botlane d’SKT. Reste à savoir si Peanut et Blank accepteront de pousser cette sololane en espérant voir leur Midlane briller.

Eviter l’outdraft pour les deux équipes de Corée

LA META s’est particulièrement bien définie tout autour du tournoi. Entre les fameux picks encensoir, le Galio Mid et l’auto-ban Kalista, diverses stratégies se présentent pour les deux équipes. Tout d’abord, la solution du Gnar Top qui libère le poste de tank pour la Midlane et la Jungle. Puis le choix du support : on sait que CoreJJ excelle sur les supports orientés teamfight, comme Taric ou Rakan.

D’un autre côté, réussir une draft réunissant le duo Xayah Rakan est une priorité pour les deux équipes. Bien que complexe à réussir, cette draft permet de dominer la lane et les fight. Cet échange se fera surement contre Sejuani, qui prend le rôle de meilleur jungle de ces Worlds.

Les deux équipes s’affronteront demain, à 8 heure, sur les antennes d’O’Gaming et du channel Lol de Riot Games. Le gagnant remportera les 4,6 millions de dollars promis à l’équipe victorieuse.

Guillaume Caruel

A lire aussi >>

E-SPORT : Victoire Royale pour SKT

Crédit Photo : Lolesport – Riot Games