HANDBALL : L’APH part « sur un bon début de saison »

La saison est bien partie pour l’équipe de l’APH alors qu’hier les joueurs amiénois offraient à leur public la première victoire à domicile qui leur tenait tant à cœur (28-26).

Une rencontre maîtrisée

Dès la 38ème seconde, Thomas Zirn ouvrait le score (1-0) avant d’en inscrire un second, sept minutes plus tard, grâce à la réactivité de Clément Bonin. En effet, alors que la possession est à l’ACBB, le n°14 profite de la passivité de ses adversaires pour s’emparer du ballon. Il fait alors une passe à son ailier droit qui se retrouve face à une cage vide, les visiteurs ayant décidé de se passer de leur gardien durant cette phase (qu’ils pensaient) d’attaque. Le n°19 n’a alors plus qu’à tirer et offre deux points d’avance à son équipe (4-2). Cet écart sera pratiquement toujours conservé durant toute la durée du match.
À la 40′, c’est Simon Vannihuse qui profitera d’une nouvelle erreur de ce genre et inscrit son quatrième et dernier but de la soirée (21-17), une nouvelle fois face à une cage vide.
Autre temps fort du match, quelques minutes plus tard, où les Amiénois se retrouvent à 7 contre 4 après trois 2′ consécutifs pris par l’équipe boulonnaise. Thomas Zirn en profite alors pour marquer deux buts d’affilée et creuse le score (23-17). « Cette victoire nous installe en haut et on est un peu plus serein parce qu’on va pouvoir contrôler les équipes qui sont derrière« , souligne ce dernier.

Des fins de mi-temps plus compliquées

Certes, le résultat est là et il est positif. Mais lors des deux fins de mi-temps, nous avons pu constater une remontée des visiteurs en quelques minutes seulement. Menant 13-9 grâce à un but de Daniel Tongmen Tatto à la 24’32, c’est grâce à l’arrêt sur le buzzer du gardien Ludovic Dominique (qui aura fait la majeure partie du match dans les cages après que Romain Le Balc’h l’ait débuté), que les joueurs ne repartiront pas aux vestiaires avec un nul à la mi-temps (14-13).
Même cas de figure lors des six dernières minutes de la rencontre où les Picards, qui menaient 27-21, n’inscriront qu’un seul but (de Clément Bonin, 58’58) alors que les Franciliens, jouant le tout pour le tout, parviendront à en marquer cinq (28-26).
« Ils nous ont recollés au score, avoue Thomas Zirn, dû à un petit relâchement de notre part car on a quand même bien couru ce soir. Donc forcément, on a eu une petite frayeur mais on a quand même su gérer« .
Pierre-Alain Lavillette nous donne son point de vue sur le sujet : « On a pris les devants dès le début, cela dit on a deux temps faibles en fin de première et seconde mi-temps. Le score aurait ainsi pu être plus conséquent en notre faveur. Il faut qu’on arrive à gérer un peu mieux ces temps faibles puisque, de toute façon, ils sont inévitables dans notre sport« .

Une équipe recomposée et motivée

Élu joueur du match et auteur de six buts dans la soirée, la toute nouvelle recrue, Daniel Tongmen Tatto, reste humble et rappelle l’importance du travail d’équipe : « C’est un sport collectif donc la victoire est attribuée à toute l’équipe et à tout l’encadrement technique. C’est un nouveau groupe hétérogène qui s’est créé avec beaucoup de différences aussi bien d’âge que d’ancienneté dans le groupe. On est en train de trouver nos marques. Je suis content de voir que la cohésion du groupe vient progressivement. En ce qui concerne, je m’adapte même si parfois défensivement ce n’est pas toujours évident« .
L’entraîneur, insiste, lui aussi, sur la dimension collective plutôt qu’individuelle : « Je suis content de l’ensemble des joueurs aussi bien ceux qui étaient sur le terrain que ceux qui y sont entrés par la suite. Je n’ai pas d’insatisfaction par rapport à mon effectif : ce sont des joueurs qui sont toujours prêts à donner le maximum d’eux-mêmes pour aller chercher des victoires. On a une défaite et trois victoires à notre actif, nous sommes donc partis sur un bon début de saison. Il faut qu’on continue d’avoir cette exigence pour pouvoir obtenir des résultats plus sereinement à domicile, à commencer par Saint-Valery-en-Caux, la semaine prochaine, même si ça ne sera pas simple ».

Une deuxième réception à venir

L’Amiens Picardie Handball reçoit, en effet, une deuxième équipe, cette fois-ci normande, dès samedi prochain. Le capitaine nous confiait d’ailleurs le « challenge » de réussir un 2/2. Un objectif partagé par le coach : « Quand on joue chez nous, c’est notre bastion, on n’a pas le droit de perdre alors que le public vient nombreux et attend de nous qu’on se batte sur le terrain ».

Camille MARSIGLIA

Amiens Picardie Handball – Athletic Club Boulogne Billancourt : 28-26 (14-13)

Amiens Picardie Handball :  Le Balc’h (g., 2 arrêts), Dominique (g., 4 arrêts) / Vannihuse (4 dont un 7m) / Bonin (2), Devaux / Petrenko (3), Scattolari (1), Piolé / Tchinda, Soudani (3) / Zirn (7), Gasser / Richard (c., 2), Tongmen Tatto (6)

Arbitres : David RENAUDINEAU, Sébastien RENAUDINEAU
Entraîneur : Pierre-Alain Lavillette



  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.