BOXE : Jake LaMotta a survécu 68 ans à Marcel Cerdan

0
87

BOXE : Jake LaMotta a survécu 68 ans à Marcel Cerdan

Au moment où nous apprenons la mort à 95 ans de Jake LaMotta, nous ne pouvons que penser à Marcel Cerdan.

Une revanche manquée

C’est en se rendant aux Etats-Unis, afin de disputer le combat revanche comptant pour le titre mondial des poids moyens, que le boxeur français a trouvé la mort, l’avion venant se broyer dans l’archipel des Açores. C’était exactement le 28 octobre 1949. La France pleurait son plus grand champion de l’après-guerre. Jamais, Marcel Cerdan ne sera donc parvenu à retrouver sur un ring son adversaire américain.

L’histoire raconte que c’est sous l’injonction de la chanteuse Edith Piaf, avec laquelle Cerdan entretenait une liaison, qu’il décida, au dernier moment, d’avancer son départ afin d’arriver plus tôt aux Etats-Unis. Jake LaMotta avait battu une première fois Marcel Cerdan. Non pas à la régulière car ce 16 juin 1949 le Français avait une épaule complètement détruite et il ne boxait plus qu’avec un bras. Malgré un énorme courage, Marcel Cerdan était battu avant la limite.

Cette époque de l’après-guerre a marqué l’âge d’or de la boxe aux Etats-Unis. Et pour qu’un Français soit reconnu et admis dans la cour des grands, il fallait qu’il le mérite. Avant de devenir champion du monde contre Tony Zale, Cerdan avait disputé des combats très durs physiquement. Il n’était pas un challenger de pacotille comme cela arrive, hélas, trop souvent. C’était aussi l’époque où chez nous en France, les combats n’étaient retransmis qu’à la radio et, gamin, nous nous levions au bout de la nuit afin d’écouter le commentaire du reporter, installé au bord du ring.

La télé n’existait pas encore mais la boxe était éminemment populaire, même si elle recelait un côté néfaste puisque la mafia était très influente à cette époque. Jake LaMotta a collaboré, de gré ou de force, avec cette organisation et plusieurs de ses combats ont été arrangés. Pas celui contre Cerdan en tout cas ni ceux contre le grand Ray Sugar Robinson. Tout cela a contribué à la réputation parfois sulfureuse de ce LaMotta, fils d’immigrés italiens et qui aura donc vécu jusqu’à l’âge de 95 ans. Soit exactement 68 ans de plus que Marcel Cerdan dont il évoquait souvent, et pour cause, leur rivalité.

Tout séparait Marcel Cerdan de Jake LaMotta. Pourtant, les deux hommes ont eu un point commun : chacun a eu droit à un film. Edith et Marcel pour Cerdan ; « Raging Bull » pour LaMotta. Et, dans le monde du sport, ce n’est quand même pas fréquent.

Lionel HERBET




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.