Actu

SAUVETAGE SPORTIF : Amiens en lice pour les championnats de France

on

SAUVETAGE SPORTIF : Amiens en lice pour les championnats

Si certains dorment le dimanche matin, les nageurs d’Amiens sauvetage ont investi la piscine du Nautilus, pour leur Championnat interrégional de sauvetage sportif. Cette épreuve open a été l’occasion pour les 14 sauveteurs de la section élite amiénoise, de briguer les minimas nécessaires à la qualification au championnat de France N1 à Tarbes.

Une discipline peu connue

Le sauvetage sportif est né en Australie, au début du XXe siècle et s’inspire du sauvetage côtier et professionnel. Il répond à une volonté d’apprendre à se sauver et à sauver les autres et se pratique en eau plate ou à la plage, on parle alors de sauvetage côtier. Bien que les deux aspects diffèrent de par les propriétés du terrain, la discipline impose, en plus de la maîtrise de la nage, celle des aspects techniques propres au sauvetage. Dans la métropole, le sport est porté par l’association Amiens sauvetage qui est spécialisée dans les épreuves en eau plate.

Plus de 150 sauveteurs présents

Sept clubs de sauvetage, dont Amiens, ont participé à l’événement : l’AMNS de Monmartre, l’association agathoise de secourisme et de sauvetage venue de Bretagne, l’Avenir nautique villeneuvois du Nord, le cercle des nageurs sauveteurs valenciennois, le Liévin sauvetage club et le stade omnisport Candé des Pays de la Loire. Ce furent ainsi près de 150 nageurs, dont environ 90 amiénois qui ont empli les bassins du nautilus. Toutes les sections du club, de loisirs à élite, étaient représentées : pour les uns, il s’agissait de découvrir le monde de la compétition, tandis que pour les autres, les épreuves étaient qualificatives pour les championnats de France à Tarbes au mois de mars.

Du sport et du plaisir

La journée a été rythmée par plusieurs épreuves, dites spécialités : 6 individuelles et 6 par équipes. Très rapides et spectaculaires, ces dernières jugeaient de l’aptitude des nageurs à effectuer des gestes très techniques et à pouvoir les enchaîner. Pour exemple, l’épreuve du combiné demande au sauveteur de repérer la victime (ici un mannequin immergé), la récupérer en apnée et la remorquer sur une certaine distance et cela, dans un temps donné (qui servira d’ailleurs à l’évaluation des performances).

nageur remorquant un mannequin à l’épreuve mannequin palmes

Côté spectateurs on ne pouvait pas manquer les cris d’’encouragements des jeunes du club : alors que leurs camarades nageaient, les « allez Amiens » résonnaient dans toute la piscine. Malgré cette tension, l’ambiance est restée bonne enfant et les équipes fair-play : à la pause déjeuner, c’est sans distinction que tous les nageurs ont mangé, bon an mal an, dans les vestiaires de la piscine.

La performance au rendez-vous

Le club, qui a longtemps était le plus important de Picardie, est une petite usine à champions. Parmis eux on peut citer Théo Cossart, champion senior super sauveteur ; Théophile Clément à la bouée tube et au mannequin palmes cadet ainsi que Roman Ricquier, champion junior au mannequin.

médaillés au championnats de France short course 2016 – de droite à gauche Théo COSSART (argent) , Théophile CLEMENT (2 médailles d’or et 1 de bronze), Baptiste LEFEBVRE (Bronze), Roman RICQUIER (or)

Ainsi, Amiens sauvetage a remporté 16 podiums : 6 médailles d’or, 4 médailles d’argent et 6 médailles de bronze. Le club remporte ainsi le challenge interclubs devant Liévin et Villeneuve Saint Georges avec, au niveau des qualifications : 66 en N 2 et 45 en N1.

Mais les modestes champions nous rappellent qu’ils sont dans le club plus par plaisir que pour la compétition : « Au début, j’ai commencé par deux entraînements par semaine, au final ça m’a vraiment beaucoup plu et puis je suis rentré au groupe élite » nous confie Théophile, »c’est la plus grande diversité qui m’a le plus attiré (…) mannequin, bouée-tube, palmes, (…) on touche à plus de choses » renchérissent Roman et Théophile, qui pratiquaient ensemble la natation à l’AMN.

Détails des podiums amiénois :

Catégorie avenir filles : Alix Lecoutre (Argent) et Pauline Wallart (Bronze)

Catégorie poussines filles : Olivia Olombi (Bronze) et Lilou Pellerin (Argent) et Lou-Anne Betourne (Or)

Catégorie benjamines : Léa Lekiby (Bronze)

Catégorie  Open : Marine Zanardi (Or)

Catégorie poussins garçons : Taho Gourguechon-Gricourt (argent) et Louis Peixoto (Or)

Catégorie benjamins garçons :Matei Muresan (Bronze) Naciri Yacine (Argent) et John Fenouillot (or)

Catégorie Jeunes : Anthony Bonard (Bronze) et Théophile Clement (or)

Catégorie Open : Roman Ricquier (Bronze) et Théo Cossart (Or)

RMS




  • About marie saidah

      Recommended for you