HIPPISME : Le Grand Prix Amiens Métropole au menu du soir

« Le Grand Prix Amiens Métropole s’affirme comme l’un de nos temps forts du second semestre ». Sans détour, Philippe Levasseur évoque donc la nouvelle réunion proposée « en nocturne » sur l’hippodrome du Petit-Saint-Jean. Une manifestation populaire qui chaque année suscite d’un bel enthousiasme.

« C’est un rendez-vous qui désormais fait date. Nombreux sont les turfistes et autres amoureux de sensations fortes à se retrouver et à vibrer ensemble » ajoute encore le président d’une société des courses qui a souhaité apporter un zeste d’euphorie supplémentaire.

Ainsi, plusieurs initiatives contribueront à l’esprit festif de cette soirée pas vraiment comme les autres. « Que nous aurons le plaisir, le privilège de partager avec Brigitte Fouré et Alain Gest, respectivement premier magistrat amiénois et président d’Amiens Métropole » s’en félicite Philippe Levasseur.

Outre le spectacle des courses – huit sont au programme du jour – les personnes présentes se verront offrir l’opportunité de vivre « une expérience immersive via leurs téléphones portables métamorphosés, le temps d’une épreuve, en lunettes connectées » dévoile Carole Savreux, directrice de l’hippodrome. Sans prétendre lever totalement lever le voile sur cette prouesse technologique. « Il convient de ménager le suspens » souligne encore l’intéressée qui auparavant aura procédé au vernissage d’une exposition photos intitulée « Un soir à l’hippodrome d’Amiens » Un regard très personnel de Chloé Massard, de l’agence de communication « Grand Nord » qui ne devrait laisser indifférent. Une série de clichés qui vaut assurément le coup d’œil.

L’hippodrome d’Amiens propose une réunion de courses à enjeux régionaux samedi 8 octobre à partir de 19 heures. L’entrée sera gratuite.

Plus d’infos




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.