Actu

SPORT NAUTIQUE : François Joliveau « Jules Verne aurait été content »

on

Fête du Nautisme et des sports de nature

François Joliveau « Jules Verne aurait été content »

Pour la cinquième année consécutive, la Fête du Nautisme et des sports de nature s’est déroulée dans le magnifique Parc Saint Pierre à Amiens. Un cadre merveilleux pour ce genre de manifestation car tous ceux qui aiment l’eau et la nature y ont trouvé leur  compte.

Se sont donc côtoyés ce week-end, les joggeurs, les kayakistes, les maraichers des Hortillonnages etc… Le CDOS a pris en charge cette manifestation qui coïncidait sur le plan amiénois, à la Fête du Sport.

Une vraie réussite qu’il convient de mettre sur le compte des deux salariés  du CDOS Clément et Célia  avec pour maitre d’œuvre François Joliveau, vice-président du CDOS mais aussi amoureux éperdu des disciplines qui se pratiquent  sur l’eau.

« Nous retirons au terme de ce week-end un sentiment très positif, » constate  François Joliveau. « Notre souhait au CDOS est  que les comités départementaux se sentent mobilisés. Quasiment tous ont répondu présent ».

Pour des raisons diverses, certains comités étaient absents comme la randonnée pédestre, Handisport et le Vol à voile. Mais Hubert Dessaint a été récemment blessé et ne pouvait donc être de la fête. « Nous allons établir  le bilan et faire en sorte que les comités absents cette année soient de la fête l’an prochain. En fonction du nombre d’embarcations que nous avons réalisées en voile, en canoë et aviron, nous avons remarqué une vraie vitalité, une vraie proximité et une vraie compréhension des uns pour les autres. De ce côté, le CDOS a répondu à sa mission et a su jouer son rôle de catalyseur d’énergie ».

François Joliveau a aussi noté avec plaisir que tous les visiteurs et participants avaient un grand respect de l’environnement. Les Hortillonnages font évidemment partie de cet environnement. « Je suis évidemment très content car il y a une vraie communauté entre tous, » poursuit François Joliveau. « Je pense par exemple à la Marine Nationale, aux chiens de Terre Neuve. Certes, ce ne sont pas des activités sportives mais il y a, je le répète, une vraie proximité des uns envers les autres. »

La Ville d’Amiens a parfaitement compris l’utilité de ce type de manifestation et le CDOS lui en est reconnaissant et lui tire son chapeau pour le prêt par exemple des barnums…Madame Brigitte Fouré est venue rendre visite  samedi après midi.

En conclusion, François Joliveau se montre satisfait du fait que durant ce week-end, les gens se sont rencontrés dans un climat convivial sans être énervés. Ce qui est évidemment réjouissant dans les moments que nous vivons.

Enfin, dernière question à François Joliveau « Si Jules Verne avait été présent, comment aurait-il réagi ? ». « Absolument. Je pense qu’il aurait été très content parce que l’esprit d’aventure et la curiosité étaient présents au Parc Saint Pierre ».

Lionel Herbet




  • About Leandre Leber

      Recommended for you