La Base de la Catiche à Picquigny inaugurée

Enfin !

Le vieux projet concocté par certains élus de Picquigny mais aussi de la Communauté de communes de l’Ouest Amiénois voici plus de dix ans, ont poussé ce samedi 30 avril un Ouf de soulagement.

La Base Nautique devenue avec le temps la Base de Loisirs de la Catiche à Picquigny a été officiellement inaugurée par un parterre de personnalités parmi lesquelles Madame Pascale BOISTARD, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes âgées et de l’autonomie mais aussi le Sénateur Christian MANABLE, le Député de la circonscription Pascal DEMARTHE, véritable sportif puisqu’ancien coureur de grand fond et aujourd’hui footballeur dans l’équipe de l’Assemblée Nationale. Sans oublier les conseillers départementaux Catherine BENEDINI, René LOGNON, Jean Jacques STOTTER et les représentants de la Grande Région des Hauts-de-France M.BOURGOIS et du Département Madame Sabrina HOLLEVILLE.

Les maires concernés étaient présents tout comme le mouvement sportif avec Marcel GLAVIEUX, Président du CDOS ; le club de Picquigny avec son Président Philippe VERMERSCH par ailleurs Président du comité départemental et Philippe ERMENAULT, champion olympique en 1996 et qui répond toujours présent dès lors qu’il est sollicité.

Toutes ces personnalités ont compris que dans un département où l’eau prime et que nous sommes à deux doigts de la rivière Somme, cette base nautique constitue  un formidable pas en avant.

Une personnalité a dit en substance : « Quand les Hommes le veulent, tout est possible ».

inauguration catiche
Pascale Boistard accompagnée des personnalités politiques, lors de l’inauguration de la Catiche

Tout  est bien qui finit bien.

Place maintenant à la fois au sport  purement et notamment le slalom, discipline olympique. Absente de la cérémonie puisqu’elle est à Pau pour son travail et la pratique de son sport,  Caroline LOIR licenciée au club de Rivery connait bien le parcours de Picquigny. Elle y a fait ses gammes. Caroline a fait lire une lettre dans laquelle on sent qu’elle aime Picquigny mais aussi la nature. Car ce bassin n’est pas seulement réservé aux sportifs mais aussi aux canards et aux poissons.

Et d’ajouter « Le champion olympique de 2028 sera peut-être picard et il aura peut-être débuté à Picquigny ». On l’espère bien sur. Caroline LOIR a aussi mis en garde les personnes chargées de l’entretien de ce bassin.

« N’oublions pas que la rivière est capricieuse et qu’il est nécessaire d’entretenir les berges au quotidien ». Nous reviendrons dans la semaine sur certaines interventions mais aussi avec un interview d’un homme qui est bien placé pour parler du bassin de Picquigny : Serge BOVE qui durant 38 ans a été conseiller technique régional du canoë-kayak en Picardie. C’était un habitué du bassin de Picquigny et c’est même à cet endroit qu’il a appris son sport et son métier de cadre technique.

Lionel HERBET