En un demi siècle, la ville d’Amiens devenue aujourd’hui Amiens-Métropole n’a compté  qu’un minimum d’adjoints chargés spécialement du sport. Guillaume Duflot qui occupe durant cette mandature cette fonction est le successeur de Alain Jauny, Michel Devaux, Lucien Menis et Yves Mercher. C’est dire que dans ce domaine bien particulier, on note une certaine stabilité.

Guillaume Duflot était lundi soir l’invité de France Bleu Picardie et de l’émission sportive la Tribune animée par Mathieu Dubrulle. L’occasion de faire le point sur les installations sportives de la ville avec deux gros chantiers qui ont du reste un rapport commun. Soit la construction de la nouvelle piscine ou du moins d’un complexe aquatique et la réfection du terrain synthétique au stade Moulonguet.

Guillaume Duflot est un sportif pratiquant. On le sait, jadis, il fut dirigeant à l’ASC football mais à plus de 40 ans, il s’est remis à courir et dans sa tête, il est prêt à participer au Cross des Personnalités à la fin de ce mois et l’an prochain à la Jules Verne qui va retrouver le centre ville et se disputera un dimanche matin.

Mais le gros morceau de l’émission a été consacré à la construction du complexe aquatique  qui remplacera l’actuelle piscine Vallerey qui n’est plus adaptée, qui est devenue obsolète et « fuit de partout ».

Ce complexe sera  érigé avec des fonds privés ce qui est nouveau sur Amiens.

« Normalement, la première pierre devrait être posée en juillet 2017 et l’ouverture se fera en 2019, a souligné Guillaume Duflot. Il s’agira d’un bassin de 25m  comportant entre 8 et 10 couloirs. »

Ce complexe  servira évidemment de cadre  aux entrainements des nageurs du club Amiens-Natation mais répondra aussi aux attentes de la population.

Parmi les autres travaux à effectuer, signalons la réfection de certains gymnases (il y en a 35 à Amiens), la réfection de pelouses. La construction  de ce complexe va empiéter sur les installations du stade Charassain et notamment les terrains de football du R C Amiénois dont on sait qu’il est un des plus anciens clubs de la ville. Des discussions ont eu lieu et la conclusion est celle-ci : le RCA viendra jouer ses matches au stade Moulonguet en principe sur le nouveau terrain synthétique.

Voilà pour les infrastructures. Au niveau des clubs, Guillaume Duflot qui a la totale confiance d’Alain Gest veut poursuivre son effort financier vers le club féminin de volley-ball tandis que la réunion de boxe de vendredi dernier au Coliseum a  permis de constater qu’à Amiens, il y avait un public pouvant se passionner pour le noble art. Des projets, Guillaume Duflot n’en manque pas. Principal adjoint au Collège de Moreuil, il reconnait qu’il doit constamment jongler au niveau de son emploi du temps. Pour autant, Guillaume Duflot ne tient pas à rester derrière son bureau. Le terrain le passionne et il répète que le poste  qu’il occupe « est à la fois  passionnant et stratégique».

Lionel HERBET