Interview express avec Patrick Eloumou Boteba, qui vient de remporter le titre mondial IJF, vétéran, moins de 40 ans et moins de 100kg. que nous avons joins par téléphone, à   Amsterdam,lieu de son exploit, alors qu’il ouvrait à peine les yeux, après une nuit agitée.

Comment va notre nouveau champion du monde ?

 « Je n’ai pas encore complètement réalisé, la nuit a été courte, je n’arrivais pas à trouver le sommeil, et j’ai passé beaucoup de temps à répondre au téléphone ! »

Comment as-tu vécu ces championnats du monde ?

« Je suis arrivé, la veille de la compétition, le mercredi 23 septembre, par la route, Julien, un collègue de travail. Je n’ai tiré 3 fois, car j’étais exempté des 8èmes de finale. Mon premier combat, sans problème, même scénario en demi, face à un argentin et je me retrouve en finale contre le vice champion du monde en titre ! »

Vous étiez faits pour vous rencontrer, puisque  déjà sur la liste des engagés, ton nom était juste au dessus du sien ; , même là , tu as pris le dessus !

« J’ignorais ce détail, mais, en revanche, je vais  vous en donner un autre ! Nous avons passé toute la journée ensemble ; en effet, le tirage au sort, nous avait placé côte à côté dans la salle d’échauffement. Depuis le début de la compétition, j’étais donc près de lui sans savoir que nous allions nous retrouver en finale ! Nous  ne nous sommes pas parlé ; car, dans cet endroit chacun reste dans sa bulle et s’efforce d’oublier son environnement. !

Comment as-tu vécu cette finale !

 «  Ça n’a pas été facile ! J’ai vraiment dû lutter pour aller chercher cette médaille d’or. J’étais mené, il a fallu que je me ressaisisse. J

ai alors  décide de tout lâcher et de passer le rouleau compresseur ; c’est ce qui m’a sauvé.  Devant ma réaction, mon adversaire a courbé l’échine en essayant de laisser passer l’orage, ce qui lui a valu d’être pénalisé pour non combativité, et m’a permis d’égaliser ; ensuite je suis parvenu à marquer le point de la victoire… ! J’ai vraiment obtenu ce titre au mental. Le niveau de cette compétition était très relevé et je ne réalise pas encore vraiment que j’en suis sorti vainqueur ! »

C’est donc avec gourmandise que l’ami Patrick a croqué à pleines dents dans sa médaille qui n’était pas en chocolat, mais en or , plaqué « CHAMPION DU MONDE »!!!

Une victoire acquise avec un kimono aux couleurs de Médiamétrie ?

 «  Ce sont celles   de mon employeur qui m’a épaulé financièrement pour ces mondiaux, et accompagné sur le toit du monde du judo, je l’en remercie encore »

Comment as-tu fêté ce titre ; en profitant des plaisirs nocturnes d’Amsterdam ?

«  Rien de tout cela, aussitôt après la compétition, nous avons repris la route vers Amiens. Mais je compte bien honorer ce titre à Amiens avec mes amis et mon pote Julien qui m’a accompagné à Amsterdam. . J’adresse un amical salut aux nombreux lecteurs de la Gazette de sports Amiens que je consulte régulièrement ! »

Propos recueillis par Jicehel




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.