[FOOTBALL] COACH DES COACHES, CA EXISTE !

0
50

Sa présence a un peu surpris lors de la présentation officielle de l’équipe, l’autre soir à la Licorne. Le visage de Richard Bador était en effet complètement inconnu de la part du public présent et pourtant cet homme que Jérôme Jean a appelé « le coach du coach » aura eu un rôle important durant les deux jours durant lesquels le staff technique de l’ASC a préparé la saison. Il s’agissait, toute proportion gardée, d’une sorte de séminaire.

Richard Bador n’est pas tout à fait un préparateur mental comme l’est par exemple Denis Troch.

Il se définit plutôt comme un coach des entraineurs et des staffs techniques. Il a en tout cas un bagage qui force le respect puisque son registre ne concerne pas que le football mais toutes les autres disciplines de sports collectifs, à commencer par l’équipe de France de volley-ball qui prépare les Jeux de Rio..

« Le sport de haut niveau a les mêmes contraintes que celui de l’entreprise avec la mondialisation, l’individualisme, la place et le rapport à l’argent a indiqué Richard Bador.

« Manager un staff, un groupe de 24 joueurs, cela nécessite de mettre en place un vrai management sportif et par exemple, ici à l’ASC,  chaque membre du staff s’est assis sur une chaise,  a pris du papier et un crayon. Tous  ont parlé, ont échangé et ont construit un  mode d’équipe performante.

« Je ne sais pas jusqu’où nous irons mais les  premières pierres ont été posées dans la partie technique, médicale, administrative du staff pour poser les bases d’un fonctionnement en équipe performante. »

Pour conclure, Richard Bador espère que pour l’ASC  ce sera un nouveau départ.

« Pour un nouveau staff composé d’anciens du club qui ont vécu des histoires et sont imprégnées d’un patrimoine  avec  de nouvelles personnes, la priorité est de réussir comme pour les joueurs qui viennent d’horizons différents, une cohésion et une mayonnaise. L’objectif est que chacun puisse trouver sa place, son rôle et pouvoir coopérer et travailler en équipe à la réussite du projet d’Amiens ».




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.