Tour de Picardie 2015 : une étape par département

La phrase la plus importante prononcée par Claude Gewerc, président du Conseil Régional de Picardie  lors de la présentation du Tour de Picardie a été celle-ci : « Mobilisez- vous pour l’an prochain ».

Le Tour de Picardie 2015 a déjà subi une grosse modification. En effet, ASO a retiré ses billes et laissé l’organisation aux mains de  bénévoles à la tête desquels nous trouvons Jean-François Pescheux mais aussi sur le plan club Jean-Bernard Devos, président du V C Côte Picarde.  L’interrogation de Claude Gewerc est tout à fait compréhensible.

En effet, on le sait, des élections vont se dérouler fin 2015 et nul ne sait ce qu’il va en advenir.

Toujours est-il que cette nouvelle région Nord Pas de Calais-Picardie, sera la même, qu’avant … 1965 lorsque le gouvernement du Général de Gaulle avait redéfini les régions.

Claude Gewerc a aussi  réaffirmé « que la Picardie était une authentique terre de cyclisme et qu’il avait une longue histoire ». Il a rappelé quelques champions qui ont ramené à notre région des médailles d’or aux Jeux Olympiques et Championnats du Monde mais il en a oubliés d’autres comme Francis Moreau ou Christophe Capelle.

Mais Claude Gewerc  a insisté sur le rôle joué par Jean Bernard Devos et son équipe du V C Côte Picarde « qui ont su relever le défi après le départ d’ASO». Il a aussi remercié les trois départements qui ont comme d’habitude, soutenu le projet mais rappelé que « la  Région Picardie était le soutien principal de la course ».

Ce Tour de Picardie version 2015 va présenter une différence par rapport à ses devanciers : chaque jour, nous aurons une étape dans un département.

Dans le calendrier UCI, le Tour de Picardie est en concurrence avec le Tour de Bavière, le Giro et le Tour de Californie.  Ce qui a fait sortir de ses gonds Jean François Pescheux regrettant  par exemple, l’absence du sprinter Nacer Bouhanni de Cofidis engagé par exemple en Bavière.

Toutefois, sur les seize équipes présentes, neuf seront au Tour de France.

Deux noms émergent : le champion de France Arnaud Demare, vainqueur de l’édition précédente mais qui surtout va arborer son maillot tricolore et le médaillé olympique Bryan Coquard de l’équipe Europcar.

Au fait, en 2016, aurons- nous encore  un Tour de Picardie ? Rien n’est moins sûr et il est parfaitement possible que la nouvelle Région en vienne à fusionner par exemple les Quatre Jours de Dunkerque et le Tour de Picardie. Nous aurons le temps d’y revenir.

  • Vendredi 15 mai : Moy de l’Aisne –Tergnier 162km
  • Samedi 16 mai : Villers Saint Paul- Fleurines 168km
  • Dimanche 17 mai : Athies- Mers les Bains 190km

Lionel HERBET




  • Laisser un commentaire