VOLLEY-BALL : L’AMVB, impitoyable, fait tomber le leader

volleyball amvb reims gazettesports kevin devigne 043 1024x683 1
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce samedi 28 janvier, l’élite du volley-ball amiénois se déplaçait à Reims pour y affronter les leaders du championnat élite. Alors invaincus jusque-là, les Rémois sont tombés de haut face à Amiens, s’inclinant sèchement 3 sets à 0.

C’est une belle 6ème victoire consécutive que l’Amiens Métropole Volley-Ball s’est octroyée ce samedi face aux leaders du Reims Métropole Volley. Ces derniers étaient pourtant invaincus depuis le début de saison. Bien plus en confiance qu’en début de saison, l’effectif amiénois a su se montrer trop efficace pour le club de Champagne-Ardenne.

Un effectif amiénois en grande forme

L’effectif amiénois, qui avait été bien remanié avec l’arrivée de six nouveaux joueurs, semblait avoir besoin d’un peu de temps pour trouver ses marques. Avec 10 victoires pour 3 défaites, et actuellement 6 matchs remportés consécutivement, il semblerait que le recrutement du club amiénois soit bon, pour ne pas dire très bon.

volleyball amvb maizieres gazettesports kevin devigne 117
Mehdi Hachemi, pointu et capitaine de l’AMVB, face à Royan.

Ce samedi, les Aigles se sont déplacés avec leur coach adjoint Bruno Julé qui a temporairement endossé le rôle de coach principal puisque son compère Ali Nouaour était retenu pour raisons familiales. Toujours très investi sur le plan technique et tactique, l’attaquant pointu et capitaine des Aigles Mehdi Hachemi a, comme à son habitude, lui aussi pris part à la préparation de ce match et au coaching durant la rencontre.

« On est vraiment dans une bonne dynamique, le groupe vit très bien et c’est ça qui fait la différence en ce moment » explique le capitaine. « La force de notre équipe c’est qu’elle est homogène, que tous les joueurs se sentent concernés par le projet du club, du coup c’est plus simple de se trouver sur le terrain et les résultats arrivent naturellement. »

Les playoffs ? Check.

Rappelons que l’objectif de l’AMVB pour cette saison était de jouer les playoffs (carré principal du championnat élite). C’est chose faite pour les Aigles depuis maintenant deux journées de championnat, suite à leur victoire 3 à 0 face à Royan. La pression sur les épaules des Amiénois est donc moindre depuis quelques semaines, ce qui leur permet de jouer plus libérés : « Les joueurs se font plaisir, je pense qu’en atteignant les playoffs, on a moins de tensions, que ce soit physiquement ou mentalement. Tout le monde fait son travail et depuis 3 matchs on gère vraiment bien le score. On n’a plus ces difficultés en fins de sets comme ça pouvait être le cas en début de saison » explique Mehdi Hachemi.

Net et sans bavures face au leader

volleyball amvb maizieres gazettesports kevin devigne 085
Le central Kamal Ouali, à l’attaque face à Royan

Ce match face à Reims, et cette victoire sur un étonnant score de 3 sets à 0, le capitaine amiénois l’explique par le simple fait que le staff avait bien préparé la rencontre, « jusqu’aux moindres petits détails » précise t-il. « Par exemple on a beaucoup travaillé le secteur bloc-défense, en analysant chacun des joueurs en face. Mais surtout, on a bien respecté les consignes qui avaient été fixées avec Ali et Bruno (les deux coachs de l’élite amiénoise). Je tiens à valoriser aussi le fait que les joueurs qui étaient sur le banc ont pris leurs responsabilités, on a fait beaucoup de changements, avec Victor Gomes (central) qui entrait sur Karim Lamri (passeur) pour hausser notre taille au bloc. Ou encore Mohamed Souadi (récep-attaq) qui est entré sur Damien Barry qui n’était pas forcément dans sa meilleure journée, ça arrive c’est ça le sport, et c’est ce qu’on demande à un joueur qui rentre sur le terrain pendant la rencontre, c’est d’apporter un plus. Mohamed a très bien su le faire et nous a permis de maintenir la pression sur l’équipe de Reims, il a beaucoup apporté » explique le capitaine Mehdi Hachemi.

Très humble ce dernier ne parlera pas de sa performance, mais nous soulignerons son énorme prestation, ainsi que celle de Tristan Sapet (libéro) auteur d’un grand match, entre réceptions stables et défenses inespérées. « Tristan nous a fait un super match, j’espère qu’il est conscient du niveau dont il a fait preuve, et surtout conscient du fait que s’il s’applique comme ça à chaque match, il peut énormément nous apporter tout au long de la saison. Ces défenses qu’il a su nous sortir notamment sur les fins de sets, on en a besoin, c’est ce qui nous permet de conserver beaucoup de ballons et d’être performants dans le money-time. Ces efforts et cette constance dont il a fait preuve, il doit nous fournir ça à chaque match. »

Une victoire pour dire adieu, et souhaiter la bienvenue

« Cette victoire, c’est un hommage au papa de notre coach Ali Nouaour. On pense fort à lui mais aussi à ses frères Ahmed et Mohamed (membres du comité directeur du club de l’AMVB) et à leur sœur Myriam, bénévole historique du club. Mais c’est aussi une victoire en l’honneur de la petite Eli, la fille de notre coach, née la veille du match, à qui nous souhaitons la bienvenue » sourit Mehdi Hachemi.

La réception de Beauvais pour conclure en beauté

L’AMVB mettra un terme à la première partie de saison samedi 11 février prochain à 19h au Coliseum d’Amiens avec la réception des voisins du BOUC Volley. Quoiqu’il advienne de ce match, le club de Beauvais n’est pas concerné par les playoffs et est malheureusement déjà condamné à jouer son maintien en élite. Mais les Aigles ont une revanche à prendre. En effet, ces derniers étaient, à la surprise générale, passés à côté du match aller (Beauvais 3-0 Amiens). « On n’avait pas proposé du beau jeu » explique le capitaine amiénois. « Je pense que les joueurs ont pris conscience du niveau qu’on pouvait fournir, maintenant la balle est dans notre camp, à nous de jouer. Il n’y a pas de pression particulière mais justement je pense qu’on jouera relâchés, qu’on mettra du rythme devant notre public amiénois et qu’on ira chercher une victoire à la maison pour poursuivre cette série de bonnes prestations » conclut Mehdi Hachemi.

REIMS 0 – 3 AMIENS (27:29, 21:25, 21:25) – Samedi 28 janvier 2023

Florentin Gerbet

Crédits photos : Kevin Devigne