LES GOTHIQUES : Pas de fête avant l’heure contre Grenoble

hockey ligue magnus gothiques bruleurs de loups grenoble gazettesports kevin devigne 047
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Trois jours après leur victoire à domicile contre Nice, les hommes d’Éric Medeiros s’inclinent sans rougir chez le leader grenoblois.

Dans ce duel de David contre Goliath, les Amiénois commencent de la meilleure des manières, en guidant le jeu. Moins de sept minutes après le début de la rencontre, Danick Bouchard est victime d’un « faire trébucher » et c’est lui-même qui convertit le power-play d’un pétard qui surprend Stepanek (08’18 : 0-1). Les Grenoblois, jusqu’alors moins dangereux qu’à l’accoutumée, ouvrent leur compteur à réaction en trompant Buysse au second poteau par le biais de Markus Poukkula (08’52 : 1-1).

Cependant, les Picards parviennent à remporter des duels en zone offensive et Joey West, d’un tir anodin, cadre et trouve la crosse de Sabatier qui dévie juste assez pour repasser devant (15’35 : 1-2). Moins d’une minute plus tard, Buysse est mis à l’épreuve et signe un double arrêt de haut niveau, avant qu’une rixe avec Hardy lui empêche de faire l’arrêt du 2-2. Après révision vidéo, le coup de Kyle Hardy n’est pas considéré valable par le du corps arbitral, pour refuser le but (16’22 : 2-2).

Amiens faiblit mais ne plie pas

Dès le début de la deuxième période, Bruche, en incursion, tente un tir en pivot, qui échoue en laissant le palet sur place, mais Ruel le récupère et ajuste la lucarne de Stepanek (21’17 : 3-2). Bouchard en mort de faim, rapplique devant le portier pour enchaîner plusieurs tirs, en vain. Dangereux dans l’exercice, Grenoble part en contre par le biais de Fabre mais Buysse a le dernier mot (27’30). Les organismes faiblissent mais la défense samarienne tient le coup, malgré une pénalité de Lindroos, qui finalement, fait craquer les Rouges et Noirs. Les Gothiques encaissent le troisième but en supériorité (3-3 : 32’19).

Dans la foulée, Dair déséquilibre Buysse l’empêchant d’exécuter son arrêt. Un but refusé après révision vidéo (34’30). Amiens faiblit mais « Riton » sauve la maison en stoppant deux tirs surpuissants avant la pause.

Fin de match des plus frustrantes

Au retour des vestiaires, Lopachuk comme à son habitude, fait un tour de magie grâce à son patinage et sert Lindroos, pas loin de trouver la faille (45′). À l’occasion d’un contre éclair, Morin trouve Siironen à l’extrême opposé qui slap mais ne conclut pas. Plus tard, et dans le trafic, Deschamps trouve Fabre au second poteau, et permet aux Brûleurs de Loups de mener pour la première fois (46’15 : 4-3).

À genoux derrière le but, Bruche trouve Lopachuk qui bute sur Stepanek. La domination se poursuit et c’est ensuite Siironen qui passe à quelques centimètres de trouver le five-hole du portier isérois. Buysse laisse sa place à un sixième joueur, une action dangereuse voit la défense grenobloise perdre ses moyens mais Sacha Treille trouve la rondelle et n’a plus qu’à viser la cage vide des Gothiques (59’08 : 5-3). Cet espoir déçu sort les Picards de la rencontre, qui encaissent un sixième but dans les ultimes secondes (59’37).

Dans une rencontre où les Picards ont affiché un bien meilleur visage, le sort a été cruel avec les Gothiques et favorable aux Brûleurs de Loups qui battent Amiens pour la 3ème fois de la saison et enchaînent un… dixième succès consécutif en Ligue Magnus.

Ligue Magnus – J26
Grenoble – Amiens : 6-3 [(2-2)(1-1)(3-0)]

Buts Grenoble : Markus Poukkula assist Fabre et Deschamps 08’52; Aurélien Dair assist Hardy et Raymond 16’22; Julien Munoz assist Fabre et Hardy SN 32’19; Dylan Fabre assist Deschamps et Poukkula 46’15; Sacha Treille 59’08; Kyle Hardy assist Lamarche et Fabre 59’37

Buts Amiens : Danick Bouchard assist Siironen et Simonsen SN 08’18; Florian Sabatier assist West et Gibb 15’35; Nicolas Ruel assist Bruche 21’17

Kevin Devigne
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr