LES GOTHIQUES : Amiens continue de couler

hockey sur glace gothiques cergy gazettesports kevin devigne 28
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Sur courant alternatif et beaucoup moins réalistes que Cergy, les Gothiques s’inclinent 1-3. La spirale infernale se poursuit.

Sans Sabatier mais avec le retour de Bault, les Gothiques ne rentrent pas si mal dans leur match malgré une dynamique très négative qui pourrait instiller le doute. Ils sont même les plus pressants sur le but adverse, à l’image de Plagnat, trouvé dans un intervalle pour aller défier Ylönen, finalement vainqueur du duel (4’17). Mais deux minutes contre Leclerc (5’52) suffisent aux Cergyssois pour se montrer efficaces. Baillargeon est trouvé au poteau droit de Buysse et si son tir est touché par le cerbère amiénois et ressort, le but est validé sans discussion (0-1, 6’29). Les Amiénois ne sont toutefois pas assommés et ont même l’opportunité de revenir sur un powerplay concédé par Petit (7’15). Mais ni Tiala (8’06), ni Bruche (9’03) ne parviennent à tromper la vigilance du portier international français de Cergy.

Au retour en égalité numérique, les Picards ont un temps faible sur lequel ils peinent à sortir de leur camp. Mais ils sont solides, cette fois, et repartent de l’avant, notamment par Djemel (11’36) ou Tiala (13’46) qui sollicitent eux aussi Ylönen. Et sur une projection rapide de Gueurif sur la gauche, l’attaquant cergyssois met devant le but. C’est touché par un patin samarien, mais Ranaldi qui suivait derrière parvient à tromper Buysse (0-2, 14’55). Sans avoir été baladés, comptant même plus de frappes que les visiteurs (14 à 10), les Gothiques repartent déjà une première fois aux vestiaires avec un retard de deux buts, 0-2

Les pénalités s’enchaînent, pas les buts

La physionomie change complètement dès l’entame du deuxième tiers avec tout de suite une grosse pression de Cergy, marqué par plusieurs interventions de Buysse, comme devant Coulombe (23’35). Et si Bouchard a bien une opportunité plein axe sortie de la botte par Ylönen, les Gothiques sont d’autant plus acculés qu’ils enchaînent deux infériorité concédées par Morin (25’03) et Leclerc (27’18). Mais les Jokers, menés par Salonen (26’38), n’arrivent pas à en profiter et les Samariens tuent les deux pénalités. Au retour en égalité numérique, ils ont même une énorme opportunité par Morin qui part seul défier le gardien cergyssois. Mais c’est encore ce dernier qui s’impose (29’25).

La partie baisse un peu de rythme alors que Cergy perd le momentum quand Melin se retrouve deux fois pénalisé consécutivement (31’56, 35’44). Car si cela retire du danger sur leur cage, les Gothiques ne parviennent pas à emballer la partie. La plus grosse occasion reste même francilienne, pour Hordelalay qui, parti seul en contre, bute sur Buysse (35’22). Et finalement, sur une prison de Ruel (38’38), la déviation au second poteau de Kauuppila sur le palet envoyé par Melin fait craquer une nouvelle fois les Amiénois (0-3, 39’51) pourtant plus solides, à défaut d’autre chose, sur ce second acte.

Le réveil, beaucoup trop tard

Dès le début du troisième tiers, Salonen offre un powerplay aux Gothiques. Mais à l’image d’un Morin mis en échec par Ylönen (42’22), l’inefficacité offensive est toujours de mise et la possibilité de se donner l’espoir d’une fin de match enflammée est toujours écartée pour le moment. À la suite d’un 5’+20′ pour Torrel (46’04), les Gothiques jouent de nouveau en supériorité pendant trois minutes, après le retour de Bruche lui aussi passé par la case prison. Mais s’ils sont présents devant et volontaires, ils sont aussi maladroits et n’en profitent toujours pas.

Il faut finalement un pétard de Lindroos pour faire craquer Ylönen (3-1, 54′). Mais c’est ce même Lindroos qui manque le cadre et une grosse occasion de s’offrir une fin de match palpitante (45’39). Malgré une très grosse pression amiénoise dans une fin de rencontre hachée par une grosse tension, illustrée par 2′ pour Baillargeon et Plagnat (47’50), le score ne bouge plus et les Gothiques concèdent leur 5ème défaite consécutive et glissent au 10ème rang de la Magnus.


Amiens – Cergy-Pontoise : 1-3 [(0-2)(0-1)(1-0)]

But Amiens : Lindroos assist West et Siironen 54′

Buts Cergy : Baillargeon assist Ranaldi et Torrel (SN) 6’29, Ranaldi assist Gueurif 14’55, Kauuppila assit Melin (SN) 39’51


Morgan Chaumier
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports