HOCKEY SUR GLACE : Amiens cale contre Nice

hockey sur glace ligue magnus gothiques amiens aigles de nice gazettesports kevin devigne 33
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Sur deux victoires de rang en Ligue Magnus, Amiens voit sa série stoppée par Nice (2-3) à domicile ce vendredi soir.

Amiens ne commence pas le match sous les meilleurs auspices. Rapidement en infériorité à 1’26, puis 4’50, c’est pourtant à cinq contre cinq que les Gothiques souffrent le plus. En effet, les coéquipiers de Sabatier, présent alors qu’il était incertain, gèrent plutôt bien leurs temps faibles. En revanche, ils subissent le jeu, la faute à des approximations à la relance. Et c’est en toute logique que les Niçois ouvrent le bal. Sur une belle action collective, le palet circule de droite à gauche pour arriver jusqu’à Vainionpaa en zone offensive qui trouve la lucarne (0-1, 4’03). À mi période, Amiens rééquilibre les débats et obtient une supériorité (11’54) sous l’impulsion de sa première ligne. Les Gothiques s’installent dans le camp adverse, mais se font encore peur sur des passes téléphonées. Ils ne parviennent pas à égaliser et les Niçois repartent à l’assaut. Le meilleur pointeur des Aigles, Mickevics s’offre un face à face avec Buysse, que le gardien remporte (16′). Les Picards sont donc menés à la fin du premier tiers.

Réveil timide

Baptiste Bruche et consorts reviennent sur la glace avec d’autres intentions. Le jeune attaquant, bien décalé, loupe l’immanquable (20’34). Plus tard, Tiala se signale sur un engagement (24’27). Et finalement Bouchard invente le but de l’égalisation au terme d’un petit numéro dans le slot (1-1, 25’47). Cette embellie est toutefois de courte durée. Nice reprend les devants dans la foulée grâce à Faure-Brac (1-2, 27’20). Autour de la demi-heure de jeu, Buysse doit se détendre pour capter un shoot bien placé et peut remercier son poteau sur l’engagement suivant. Les Amiénois multiplient les tirs à la cage avant la pause, mais ils manquent de conviction ou de précision, c’est selon. Ils terminent en infériorité, après que Morin a été sanctionné pour une charge incorrecte (39’46).

Les Picards sont cueillis à froid dès le retour des vestiaires, à peine revenus à égalité numérique. Vainionpaa s’offre un doublé en force (1-3, 42’09). Deux minutes plus tard, Lopachuk pense redonner espoir au Coliseum, mais l’arbitrage vidéo ne lui est pas favorable. En plus, le Biélorusse rejoint la prison (45’53), et un surnombre amiénois (47’33) prolonge la période d’infériorité à près de quatre minutes. Buysse préserve sa cage et le portier niçois réalise l’arrêt du match sur Jago pendant cette séquence à quatre contre cinq. Reste que les Picards ont toujours deux buts à rattraper. À l’image de Bouchard, ils donnent tout pour renverser la vapeur. Ils obtiennent un powerplay à sept minutes du terme et Simonsen fusille la cage pour ramener les siens à un but des Aigles (2-3, 53’53). La domination des Gothiques est totale en cette fin de match. Une obstruction de Sabatier donne cependant du plomb dans l’aile aux espoirs d’égalisation d’Amiens. Buysse quitte sa cage dans les derniers instants, mais Nice conserve son avantage jusqu’au coup de sifflet final.

Amiens – Nice : 2-3 [(0-1)(1-1)(1-1)]

Buts Amiens : Bouchard assist’ Lopachuk et Bault 25’47 (SN) ; Simonsen assist’ Bault 53’53 (SN)

Buts Nice : Vainionpaa assist’ Paasovaara et Villain 4’03 ; Faure-Brac assist’ Kuronen et Stebih 27’20 ; Vainionpaa 42’09 ;


Julien Benesteau

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports