ROLLER-HOCKEY – Renaud Crignier : « On va s’entraîner comme si on était en Élite ! »

roller hockey ecureuils amiens saint medard match 2 playoffs gazettesports kevin devigne 39
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Mouvements dans l’effectif, préparation de la saison prochaine toujours en N1… Renaud Crignier, l’entraîneur des Écureuils d’Amiens, nous en dit plus sur l’intersaison et les objectifs ambitieux fixés à son équipe.

Comment décririez-vous, pour commencer la saison écoulée ?

Je dirais assez frustrante car on n’a pas eu le dénouement que l’on voulait. On pensait aller beaucoup plus loin dans les play-offs et on a finalement perdu en quarts de finale. On avait gagné la majorité des matchs de notre poule et finissant premiers, on croyait donc gagner davantage en play-offs. C’est le petit regret de la saison.

Y-aura t-il des changements au sein de l’effectif pour la saison prochaine ? Si oui lesquels ?

Oui, l’effectif va changer. En résumé, tous les plus vieux ne feront plus partie de l’équipe ! Les plus âgés auront seulement 24 ans. J’ai volontairement décidé de tout reprendre à zéro avec une équipe plus jeune que l’on va faire évoluer.

Comment se passait l’entente dans le groupe de N1 cette saison ?

Dans le groupe, l’entente a toujours été très bonne. C’est plus dans le jeu que ça a été compliqué et ça s’était ressenti en play-offs. Lors de notre quart de finale, on n’était pas au complet et il nous manquait nos meilleurs joueurs.

Notre poule sera beaucoup plus faible que la saison dernière

Qu’est-ce qu’il faudrait apporter de plus, la prochaine saison ? 

Il nous a manqué un peu de certitudes au cours de la saison car on a fini premier en championnat, comme les autres années, mais avec tout de même cinq défaites. Donc un réel manque de certitudes. En quart de finale, le manque de joueurs importants fait que l’on a perdu chez nous. L’année prochaine, on va plutôt se poser une autre question puisque le groupe va beaucoup changer, ce sera celle d’aller le plus loin possible… On repart de zéro, mais avec une nouvelle équipe, donc ça pourra soit être mieux, soit être moins bien, mais ce sera incomparable.

Vous avez publié sur vos réseaux sociaux les noms des adversaires que vous allez rencontrer dès septembre : qu’en pensez-vous ?

Notre poule sera beaucoup plus faible que celle de la saison dernière. On récupère Moreuil qui a terminé 8ème de sa poule de N2 et Pont-de-Metz qui est maintenu grâce à un repêchage et on perd Reims et Cholet. Cholet qui nous avait battu l’an dernier et a fait les play-offs, donc ça nous arrangeait que cette équipe sorte de notre poule. On récupère un club qui est plus proche géographiquement, donc d’un point de vue déplacement c’est plus simple de faire 20 minutes de route plutôt que 6h ! D’un point de vue sportif, c’est aussi plus simple pour nous, puisqu’on est une nouvelle équipe.

Quels sont du coup vos objectifs pour la saison à venir ?

Notre objectif est d’aller le plus loin possible. On souhaite, surtout, construire quelque chose entre nous, dans le jeu, que tout le monde adhère au projet et après, niveau résultats, on va prendre les matchs un par un. Mais on voudra jouer les play-offs et être cette fois dans les quatre premiers, donc on va travailler pour.

Quand allez-vous reprendre les entraînements ? Les matchs ?

Maintenant, des choses ont changé, comme le groupe de jeunes. Ils sont tous super motivés, donc on reprendra fin août, alors que, de base, on reprenait un peu plus tard. On va s’entraîner comme si on était en Élite ! Fin août et mi-septembre, on aura deux matchs, cela va nous faire une préparation importante. On jouera le dernier week-end d’août un tournoi international et un match annuel amical à Amiens, le 17 septembre.

Julie Michel
Crédit photo : Kevin Devigne (archives) Gazettesports.fr