DISPARITION : Jean-Hervé Stiévenart, légende du triple saut, nous a quittés

thumbnail img 2719
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

C’est une information qui nous a laissés KO. Même si nous n’avions pas revu Jean-Hervé Stiévenart depuis des années alors qu’il avait pris sa retraite et qu’il revenait à Abbeville, sa commune natale.

Jean-Hervé Stiévenart, qui fut le grand spécialiste du triple saut en France et dont la réputation avait largement dépassé nos frontières, est décédé, victime d’un cancer foudroyant. Il avait 67 ans et il laisse une famille anéantie.

Durant sa carrière d’entraîneur spécialisé dans le triple saut, Jean-Hervé Stiévenart a dirigé les plus grands champions : Serge Hélan, Teddy Tamgho et Benjamin Compaoré. Lui-même s’était d’abord signalé dans cette discipline ô combien particulière et exigeante pour la musculature de l’athlète. Il décrocha, dans sa jeunesse, la médaille de bronze aux championnats d’Europe 1977.

Les années 1970, quand tout a commencé…

Ce qui peut paraître lointain nous plonge dans un passé qui fut, dans la cité de Courbet, brillant au plan sportif. Au début des années 1970, Jean-Hervé Stiévenart est champion de France junior du triple saut et un autre enfant d’Abbeville, Eric Lalouette devient champion de France de cyclisme sur route junior, précisément en 1970. A cette époque, la municipalité d’Abbeville est dirigée par Max Lejeune qui fut également ministre. S’il n’est pas particulièrement sportif, il comprend très bien que l’événement est important.

Les deux jeunes champions de France Eric Lalouette et Jean-Hervé Stiévenart sont officiellement reçus en mairie et ils défilent à Abbeville, juchés dans une immense voiture décapotable. A notre connaissance, jamais le sport à Abbeville n’a été autant honoré. Jean-Hervé Stiévenart a certes ensuite quitté Abbeville pour exercer le métier  qu’il avait choisi. Il fut un brillant formateur et même plus puisqu’il a amené des athlètes jusqu’au plus haut sommet mondial.

Dans l’histoire de l’athlétisme de la Somme, Jean-Hervé Stiévenart va donc laisser une trace indélébile. Comme Jean-Paul Bourdon, décédé en 2019, qui fut un grand entraîneur des épreuves combinées.

A la famille de Jean-Hervé, nous présentons nos sincères condoléances.

Lionel Herbet 
Crédit photo : DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.