ROLLER-HOCKEY : Les Warriors de Camon, une montée pour finir en apothéose

889b9c18 0e3b 4f76 be55 aeb1e48367e0
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Sur le circuit depuis 1996, les Warriors de Camon sortent d’une saison particulièrement satisfaisante.

Nous sommes allés à la rencontre de Cyrille Lejeune, président du club depuis un an. Il nous fait part de ses impressions sur l’évolution de son association sportive, le titre de vice-champion de France N4 d’une de ses équipes seniors mais aussi des difficultés qu’a pu traverser le club suite à la crise sanitaire. 

Comment se porte votre association malgré la récente crise sanitaire ?

Notre association se porte plutôt bien avec le récent titre de vice-champion de France N4 qu’on a pu obtenir grâce à notre deuxième équipe des seniors et le titre des Hauts-de-France pour la première. La finale avait été jouée face à l’équipe de Valenciennes et je suis très fier du parcours des joueurs. 

Dans l’ensemble du club, on compte à peu près une trentaine de licenciés. C’est super pour nous qu’on ait pu repartir du bon pied malgré les séquelles qu’a pu laisser le Covid à l’ensemble des associations sportives. Ce n’était pas chose simple de relancer la machine. D’un point de vue sportif, c’est une très bonne chose pour nous et également du côté du recrutement de nouveaux joueurs.

Maintenir l’équipe en National 3 serait déjà bien pour nous. 

Cyrille Lejeune – Président des Warriors de Camon

Quels seront vos objectifs pour la saison prochaine ?

L’objectif l’an prochain serait d’avoir trois équipe seniors. Une serait en National 3, une autre qui ferait office de réserve en National 4 et une autre à un niveau régional. Le développement d’une session jeune ne nous est pas indifférent et on compte sur cette dynamique pour permettre aux nouveaux intéressés de venir vers notre club. Maintenir l’équipe en National 3 serait déjà bien pour nous. 

72db506d 5dda 4a82 951e e078dae83269
Le club peut compter sur une belle génération avec ses seniors, champion des Hauts-de-France

Pensez-vous un jour prétendre à arriver à un niveau équivalant aux autres équipes de la métropole comme Pont-de-Metz ou Amiens ?

Honnêtement, ce serait très optimiste de notre part de pouvoir dire qu’on pourrait prétendre accrocher ces deux équipes qui sont des références dans la région dans le sport. Peut-être sur le long terme, on pourrait éventuellement venir les accrocher sans pour autant parler de revenir à leur niveau. Puis ce sont des équipes, avec Moreuil, qui sont très sensibles au bon développement du roller-hockey chez les jeunes, on ne peut pas encore prétendre à cela mais probablement d’ici quelques années.

On espère un renouveau et on y travaille encore même si je trouve que le roller-hockey samarien est plutôt vieillissant

Cyrille Lejeune – Président des Warriors de Camon

Que pensez-vous du développement du roller hockey dans la région ?

Je trouve que le roller-hockey a la chance de pouvoir compter sur le très bon développement des sports de crosse dans la région avec par exemple les Gothiques d’Amiens. Même si c’est une discipline qui s’est bien développée, je pense qu’on peut dire qu’actuellement, elle stagne au même point et a du mal à évoluer généralement, peut-être par rapport à la crise sanitaire. On espère un renouveau et on y travaille encore même si je trouve qu’il est plutôt vieillissant de nos jours, malgré les efforts des clubs.

Avez-vous des remerciements à apporter ?

Je tiens à remercier Amiens Métropole pour leur soutien de taille. Également l’ensemble de mes équipes qui ne cessent de m’épauler dans le développement de l’association. Et j’ai une pensée pour Victor Decagny et ses parents qui ont énormément œuvré pour le club avant que je reprenne la présidence.


Mathieu Tourbier

Crédits Photos : Les Warriors de Camon