ACTU : Lucine Allart a reçu le Challenge Robert Brandicourt

lucine allart
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Lucine Allart fait incontestablement partie de ces jeunes espoirs sur qui, notre département compte beaucoup pour les Jeux Olympiques. 

La nageuse du club de Moreuil Natation a rapidement progressé et sa notoriété a dépassé les limites de la Somme. Lucine Allart est à son âge (elle n’a pas 15 ans), une des meilleures représentantes de cette discipline oh combien difficile car elle exige beaucoup d’entrainement, d’investissement et une vie quasiment de spartiate.

Nous avons fait la connaissance de Lucine Allart ce mercredi 11 mai à Moreuil dans son cadre habituel à savoir le centre aquatique Almeo de cette petite ville de la Somme qui, à deux reprises dans le passé, a été représentée par des représentants aux Jeux Olympiques.

Philippe Gaumont fut médaille de bronze en cyclisme en 1992 à Barcelone et le cavalier Pascal Morvillers sélectionné en 1984 à Los Angeles.

Lucine Allart espère donc être la troisième représentante de cette ville. Ce ne sera peut-être pas aux Jeux de Paris mais plutôt ceux de 2028.

Dans ce magnifique plan d’eau de Moreuil, Lucine Allart n’était pas seule pour recevoir ce challenge Robert Brandicourt qui est organisé par le CDOS et qui honore la mémoire d’un homme qui, durant toute sa vie, a été au service des jeunes au sein de la direction départementale de la jeunesse et les sports.

Née le13 juillet 2007, Lucien Allart a attiré l’œil du jury après les deux médailles de bronze décrochées au COMEN à Belgrade du 15 au 17 décembre 2021. Elle a en effet terminé 3e au 100m dos et a pris la même place dans 4x100m 4 nages.

Marcel Glavieux le président du CDOS s’était déplacé avec quelques collègues et il a donc remis le challenge à Lucine :  « Nous sommes réunis pour marquer comme il se doit les résultats d’une athlète qui s’est illustrée dans une épreuve internationale et je lui adresse mes sincères félicitations pour cet exploit . Elle donne par son exemple un courage aux autres membres de son club. Ses performances ne sont pas dues au hasard et elle a surtout persévéré. Ce challenge rejaillit surtout sur elle mais aussi sa famille, son club, son entraîneur Aurélien Lefebvre et sa ville de Moreuil. »

Marcel Glavieux s’exprimait devant les parents de Lucine, sa présidente de club Aurélie Brianchon, la vice-présidente du comité de la Somme de natation Maryline Cheron, M. Demouy directeur de ce magnifique établissement mais aussi adjoint au maire de Moreuil, une ville très sportive.

Dernier petit clin d’œil sur cette ville de Moreuil et sa reconnaissance pour les sportifs : ce centre aquatique est situé rue Maurice Garin qui fut en 1903, le premier vainqueur du Tour de France. 

Nos félicitations à Lucine qui ne néglige pas ses études et s’apprête même à passer un examen ces prochains jours.

Lionel Herbet

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.