BADMINTON : Saison finito !

badminton amiens auc maromme gazettesports kevindevigne 6
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour cette dernière journée, les Amiénois en déplacement à Maromme ont fait bonne figure mais se sont inclinés 7-1.

Voilà la rencontre qui vient clôturer cette saison ô combien compliquée pour l’équipe fanion de l’Amiens Université Club Badminton. En effet, si l’effectif avait débuté le championnat avec une victoire sur tapis vert face à Rueil-Malmaison, les journées suivantes n’auront pas souri aux Amiénois qui ont enchaîné les revers.

Cette dernière journée aura été l’occasion pour les Samariens de faire mieux, en terminant sur une note plus positive malgré la défaite face au MDMSA. Retour sur le fil de la rencontre : 

C’est Audrey Dercourt (R6) qui ouvre le bal, alignée en simple dames 1 face à Julia Hurier (R4). Pas forcément à l’aise dans cet exercice, elle s’incline en 2 sets avec une première manche assez disputée et la seconde où elle s’est montrée beaucoup plus irrégulière dans son jeu. Défaite 21-18 / 21-07. 1-0 pour Maromme.

Dans le même temps, le double mixte 1 voit Cynthia Déré associée à Antoine Dumont (R4/R4). Les Amiénois, opposés à Hautot/Tessier (R4/N3), sont auteurs d’une très bonne prestation mais finalement poussés à la faute, ils finissent par s’incliner en 3 sets. 2-0 pour Maromme.

Le simple dames 2 voit Rachel Messan (D7) opposée à Erine De Almeida (R4) pour jouer le remake du match aller. La Samarienne réalise une bonne entame, contrairement à son adversaire qui commet énormément de fautes, ce qui lui permet d’empocher le 1er set 21-11. Dans le second set, la Marommaise se réveille et retrouve de la régularité. Alors qu’elle n’a rien à perdre, l’Amiénoise se met la pression et se frustre, concédant ainsi la deuxième manche 13-21. Dans le dernier set, même physionomie, la joueuse normande retrouve son niveau et fait la course en tête pour l’emporter finalement 21-14. 3-0 pour Maromme.

badminton amiens universite club auc grand quevilly gazettesports kevin devigne 22
Le capitaine amiénois a pris sa revanche du match aller, s’imposant en 3 sets face à Louis Leborgne.

En simple hommes 1, c’est un duel de capitaines avec d’un côté l’Amiénois Yvon Crépelle (N2) aligné face à Louis Leborgne (N2). Là aussi se joue le remake du match aller. Mais le Samarien a pu engranger un peu de confiance depuis leur dernière opposition. S’il prend le large en début de premier set, le match demeure finalement disputé. Le capitaine de l’Amiens UC Badminton signe un très beau succès, tout en contrôle mais en 3 sets et débloque le compteur. 3-1 pour Maromme.

Maxime Maj (R5), en simple hommes 2, face à Alexandre Hautot (N2), réalise un beau match. Il finit par s’incliner en deux sets 21-18 / 21-17, mais l’Amiénois a montré de belles choses, alors que le simple n’est pas son exercice favori. 4-1 pour Maromme.

Le double dames, qui voit Audrey Dercourt et Cynthia Deré (D7/R5) associées face à Erine De Almeida / Morgane Tessier (R4/N3), est un match à oublier. Elles n’ont pas réussi à entrer dans leur match et ont subi tout du long. Elles s’inclinent 21-10 / 21-10. 5-1 pour Maromme.

En double mixte 2, Yvon Crepelle et Rachel Messan (R4/R6) sont opposés à Alexis Chevereau et Julia Hurier (R5/R5). La paire samarienne n’a pas à rougir, mais méritait mieux. Il n’aura pas manqué grand-chose pour changer le cours du match mais elle s’incline en deux sets, 24-22 / 21-19. 6-1 pour Maromme.

Pour la dernière opposition de cette rencontre, place au double hommes. Antoine Dumont et Maxime Maj (R4/N3) font face à Benoit Bulteau et Louis Leborgne (N3/N3). Appliqués, les Amiénois empochent la première manche 21-18. Dans le second set, ils se retrouvent derrière au score, ne parviennent pas à reprendre les devants et s’inclinent 15-21. Dans le set décisif, le score est toujours aussi serré. Si les Normands prennent les devants 17-13, les Amiénois restent concentrés et ne lâchent rien. Alors qu’ils remontent au score, un des joueurs marommais « prend la liberté » de casser le jeu pour un désaccord avec l’arbitre. Ce fait de jeu aura certainement été préjudiciable à la paire amiénoise qui mettait clairement la pression au score sur les deux Normands. Le double de l’AUC cède cette manche décisive 21-17. 7-1 pour Maromme.

badminton amiens auc maromme gazettesports kevindevigne 12
Petit déception pour Antoine Dumont, revenu de l’équipe de Régionale 1, qui s’incline par deux fois dans le set décisif avec ses partenaires respectifs Cynthia Déré et Maxime Maj.

Une descente en Pré-Nationale loin d’être dramatique

C’est donc une défaite supplémentaire qui vient clore la saison, même si elle ne change rien à la situation des Amiénois au classement final. L’équipe était déjà assurée d’être reléguée en Pré-Nationale après la 8ème journée. Cependant, même si les joueurs se savaient en situation délicate dès le début de saison avec un objectif de maintien, les Samariens espéraient mieux. Un enchaînement de défaites les a entraîné dans une spirale négative, dont ils n’ont pas réussi à sortir. Le potentiel était là, notamment individuellement pour certains membres de l’équipe, mais il a été difficile, après de nombreuses occasions manquées, de sortir la tête de l’eau. La notion de collectif aura aussi énormément joué, dans la mesure où l’équipe n’a pu avoir un effectif similaire tout au long de la saison, notamment pour permettre à son équipe de Régionale 1 de se maintenir. De nombreuses rotations n’auront pas permis de trouver une certaine stabilité dans le collectif.

Il n’en demeure que les joueurs de l’Amiens UC Badminton sont restés exemplaires dans la défaite, conservant toujours leur esprit fair-play, au-delà des enjeux. Cette relégation n’a rien de fatale pour le club amiénois puisque c’était l’un des scénarii évoqué dès le début de saison, principalement au regard de l’effectif de cette année et des départs subis en fin de saison dernière.

Si l’équipe retrouvera la Pré-Nationale la saison prochaine, le format restera inchangé, avec un championnat sur dix journées, sous forme d’aller-retour. Quant au niveau, il demeure sensiblement équivalent, ce qui promet de belles rencontres pour l’année à venir, avec un effectif qui sera peut-être renforcé.

Dorine COCAGNE
Crédits photos : Kévin DEVIGNE pour Gazette Sports.