FOOTBALL (F) : L’Amiens Porto doit encore patienter

gazette amiens porto dainville 3
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Bien qu’ayant rendu une nouvelle « copie encourageante », les partenaires d’Ophélie Vaquier courent toujours après leur première victoire. Rageant…

Au calvaire du match aller (7-0) encore dans certains esprits est visiblement venu s’ajouter depuis dimanche dernier, un sentiment d’inachevé. Dominées sur leur terrain par Dainville (1-2), les joueuses de l’Amiens Porto, regagnaient les vestiaires têtes basses. Tandis que le staff technique paraissait avoir la sienne visiblement ailleurs.

« Nous avons de nouveau fait preuve de naïveté. Et ce manque d’expérience, de concentration aussi parfois, nous plombe le match » Assis sur son banc, aux côtés de Karim Arzalai, son « complice », Hacène Kichou cherchait à comprendre une situation qui n’avait pourtant rien d’irrationnelle. Malheureusement.

Pour la première fois cette saison, nous avons ouvert le score

Hacène Kichou

« Pour la première fois cette saison, nous avons ouvert le score… Mais nous payons cash nos erreurs. Dainville a su en profiter pour remporter ce match. Bravo à elles ! » Derrière ce clin d’œil de félicitations à son adversaire, le coach de l’Amiens Porto ne réussissait cependant pas à masquer sa frustration. Un certain agacement aussi : « c’est comme une histoire sans fin ! Les filles se procurent des occasions sans concrétiser. Dès lors, elles s’exposent à ce faux-pas, à un contrôle de balle un peu laborieux… » Et les efforts répétés, entre autre, de Chloé Letocart – à la veille de son dix-huitième anniversaire – n’allaient rien y changer.

gazette amiens porto dainville 5
Chloé Letocart n’est pas parvenue à trouver le chemin des filets en guise de cadeau pour sa majorité…

Inexorablement, le futur relégué en Régionale 2, aura tendu la joue durant une saison où, paradoxalement, il n’aura jamais baissé les bras. « La prestation demeure positive, au-delà du résultat. Les filles ont tenté, n’ont pas été récompensées. C’est surtout cela qui m’attriste. Elles courent pourtant, sans relâche, après un premier succès dans ce championnat, alors qu’elles sont déjà fixées sur leur sort »

Une empathie que le responsable technique amiénois assume : « il s’agit d’un groupe qui vit bien » Qui se révèle être emporté par sa fougue, trahi par sa jeunesse. « Il doit apprendre » souligne encore Hacène Kichou. Refusant de s’attarder sur chemin de croix qu’effectue l’Amiens Porto depuis septembre.Une débauche d’énergie, dans un contexte bien particulier, qu’il convient de saluer !

Les filles font toujours le maximum

Ainsi appelle-t-il à l’indulgence à l’égard de ce groupe : « Le bilan comptable n’est pas brillant, je le concède. Mais les filles ne sont pas à blâmer. Elles font toujours le maximum pour porter bien haut nos couleurs. Une débauche d’énergie, dans un contexte donc bien particulier, qu’il convient de saluer ! » indiquait Hacène Kichou. Dont la formation cherchera à s’illustrer, dimanche, opposée à Villeneuve d’Ascq et avant de défier l’AS Beauvais-Oise le jeudi suivant. Tout un programme…

  • AMIENS. Stade du Grand Marais. FC Dainville bat Amiens Porto 2-1

Arbitre : M. Rhochmi assisté de MM. Maximin et Kampfer.
Pelouse grasse. Temps ensoleillé.

Fabrice Biniek
Crédit photo : Frédéric Charnotet (Amiens Porto)