AMIENS SC – Philippe Hinschberger : « Celui qui se relâche sortira de l’équipe »

football ligue 2 amiens sc vs quevilly rouen 21 22 0007 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Désormais sans la Coupe de France pour faire tourner son groupe, Philippe Hinschberger se projette, à la veille de la réception de Niort, sur la fin de saison qui attend l’Amiens SC.

  1. L’accent a été mis sur la récupération, on se repositionne sur le championnat. Comme on a tout l’effectif, ça me permet de garder des gens mobilisés. C’est dans l’intérêt de l’équipe de mettre de la fraîcheur il y a de la rotation à attendre malgré le bon match fait à Monaco. Avec parcimonie, mais c’est possible qu’on change 2-3 joueurs.

  2. Le match contre Monaco : Tu es toujours déçu quand tu perds, d’autant plus quand tu es éliminé. Ce match à Monaco ne m’a pas surpris, ils avaient laissé quelques titulaires au repos mais ils ont un effectif magnifique. C’était une belle soirée, on a donné une bonne image de la L2 et de l’Amiens SC.

  3. Il faut être capable de se replonger dans la L2 qui est notre pain quotidien. J’ai donné l’objectif de passer la barre des 30 points le plus vite possible.

  4. On est sur un match à domicile contre une équipe qui est très en forme, qui marche très fort, ils vont marcher fort demain. C’est une équipe qui a beaucoup de jeunesse, d’enthousiasme, qui a de très bons joueurs offensivement, c’est solide défensivement, généreux.

  5. Mis à part l’accroc contre Ajaccio, il faut qu’on reste sur ce qu’on fait à domicile ces dernières semaines, où l’on a été plutôt généreux offensivement, ce qui nous a permis de prendre des points.

  6. Sur le fait qu’il faut prendre les points rapidement : Je trouverai bien des joueurs qui en ont conscience, je prendrais ceux qui en ont le plus conscience. Le club a besoin de se rassurer, d’avancer. On a pas mal de compliments des autres équipes, mais on est toujours 15èmes. Celui qui se relâche sortira de l’équipe, j’ai 23 joueurs de champ à disposition, s’il y en a un qui n’est pas dans le chantier, il sortira.

  7. Il faut se préparer à gagner un maximum de match, on a besoin d’au moins 5 victoires pour se sauver, en 14 matchs, c’est jouable. On a 3 mois pour maintenir le club en L2 et préparer la prochaine saison et ne pas se heurter aux mêmes problèmes que la saison dernière.

  8. Kader n’a pas de raisons d’être frustré. Il a fait un gros match à Monaco, il est rentré exactement dans ce que je lui ai demandé, d’être dans les bons espaces. Il délivre 6 passes suivies de frappe, il peut avoir des stats exceptionnelles. Ça dépend de comment on joue, on a eu nos meilleurs résultats avec Tolu et Badji devant, c’est une part de réflexion. Kader, il faut lui trouver la meilleure place.

  9. Tu n’as pas besoin, quand tu fais un championnat normal, de 23 joueurs. Les gens qui font plus de 20 matchs dans un groupe, en moyenne, c’est entre 9 et 12. Donc, dans un effectif, tu as des gens qui font 3 ou 4 matchs, ton noyau dur est de 12 joueurs de champ. Il n’y a pas de raison que ça change, il y a effectivement des joueurs un peu plus loin du groupe des 18. Il y en a peut-être qui ne le verront plus de l’année, c’est pour ça qu’on a proposé à des joueurs de partir au mercato. Il y a des joueurs qui ne l’ont pas fait, s’ils sont meilleurs que ceux qui jouent, pas de problème, avec moi, ce sont toujours les meilleurs qui jouent. Il y a toujours 4,5 joueurs qui restent en dehors, c’est difficile de tourner sur ceux-là.

  10. Jessy (Benet, ndlr) a eu un covid assez prononcé, ça l’a perturbé physiquement, je pense. Jessy n’est pas à son poste, c’est un milieu tournant, avec une pointe basse, parmi les deux relayeurs, c’est dommage de s’en passer dans les 30 derniers mètres. Il est arrivé début septembre, il est resté 3 mois sans s’entraîner, il faut du temps pour reprendre ton rythme. D’autant que c’est un diesel, il a besoin d’enchaîner les matchs. Mais la saison prochaine, je compte en faire une pièce maîtresse de l’effectif.

Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazette Sports