VOLLEY (F) : Le LAMVB dans les « clous »

volleyball lamvb cysoing leandre leber gazettesports (30)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Si son équipe laisse apparaître un tableau de marche attendu, Clément Bevilacqua a profité de la trêve des confiseurs pour (re)définir son carnet de route.

« J’admets volontiers que je suis d’un naturel exigeant. Pour autant, à la trêve, je dois avouer que le comportement de l’équipe demeure conforme à mes attentes. Il faut tout de même se souvenir que le LAMVB découvre la Nationale 2. Et s’y est donc fort bien adapté » Assez décontracté, Clément Bevilacqua dresse un « premier bilan » d’un championnat où son effectif pointe actuellement au cinquième rang, disposant d’un confortable petit matelas de points.

S’imaginer que tout est acté constituerait, à mon sens, une grossière erreur

Clément Bevilacqua

« Notre objectif a toujours été clair : valider au plus vite notre maintien. Si mathématiquement rien n’est encore acquis, les quatre victoires obtenues depuis septembre nous autorisent à entrevoir sereinement l’avenir » Un satisfecit que le responsable technique du Longueau Amiens Métropole VB s’empresse néanmoins de relativiser.

« Cette belle entame n’a pas pour synonyme relâchement. Bien au contraire ! L’ADN d’un sportif est d’espérer, sans cesse, s’améliorer, repousser ses limites. Je partage cette philosophie » confie Clément Bevilacqua. Acquiesçant, si besoin était, qu’il allait continuer à l’inculquer à son groupe. Un effectif qui débutera l’année 2022 par un périlleux déplacement à La Fère.

gazette lamvb valenciennes 1

« S’imaginer que tout est acté constituerait, à mon sens, une grossière erreur. Il convient d’étoffer un peu plus encore notre capital » rappelle-t-il en adressant un petit clin d’œil à ses renforts de l’intersaison. Dont la rapide intégration a « sans le moindre doute » favorisé et facilité l’efficacité du LAMVB.

« Chacune à sa façon a apporté un complément à ce groupe. C’est le propre d’un renfort et nos choix se sont avérés judicieux » commente Clément Bevilacqua. Balayant d’un revers de main toute prétention. « Nous ne nous sommes pas trompés et la mayonnaise a bien pris » estime l’entraîneur amiénois qui apparaît déterminé à jouer la continuité. Non sans admettre souhaiter « redistribuer certaines cartes

La ville d’Amiens mérite de s’enthousiasmer ! A nous de lui apporter cette dose d’adrénaline

Réorganisation qu’il juge « nécessaire » pour assurer la stabilité de l’équipe : « Il y a parfois des choix à faire, des décisions à prendre. Ce qui doit rester en interne… » commente-t-il. Sans trop lever le voile sur la composition prochaine d’un LAMVB dont l’ambition est inchangée. « La ville d’Amiens mérite de s’enthousiasmer. A nous de lui apporter cette dose d’adrénaline » Et de rêver à d’autres cieux ? « L’appétit ne vient-il pas en mangeant ? » rétorque Clément Bevilacqua. Il n’en dira pas davantage.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Corinne Carreel / Gazettesports (archives)