TAEKWONDO : Une compétition pour se relancer

img 4311
Ⓒ Gazette sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce dimanche, avait lieu le Championnat régional Technique POOMSAE de taekwondo et le critérium jeunes à Amiens, qui ont été accueillis par le club amiénois Zazai.

Sophie Bertrandie, présidente de l’association « Zazai Taekwondo Amiens » nous explique en quoi consiste le POOMSAE : « le championnat c’est au niveau régional donc les cinq départements sont représentés aujourd’hui. Le POOMSAE c’est plutôt l’équivalent du kata au karaté, il se définit comme étant des combats fictifs avec des critères de temps, des critères de précision et de mémoire car il faut également savoir mémoriser le diagramme et pouvoirs le refaire en un temps donné ».

Nous avons également pu assister au critérium jeune ce week-end, qui est une compétition « pour relancer au niveau POOMSAE. Depuis le covid, on n’a pas refait de championnat mais une petite compétition pour les remettre en valeur », explique Sophie Bertrandie. Cependant, le critérium jeune n’est pas qualificatif alors que le championnat régional permet quant à lui de participer par la suite aux championnats nationaux dans deux mois.

img 4284
Championnat Régional Technique POOMSAE

Cette compétition est-elle une réussite ? Oui, nous souligne la présidente, « c’est une très grande réussite, une très belle compétition, tout se passe très bien, il n’y a pas eu de blessés ». Ce dimanche, 72 participants étaient présents, toutes catégories confondues, toutefois aucun amiénois n’a participé à ce championnat car avec le covid,  » il y a eu beaucoup de pertes au niveau des licenciés donc là c’est beaucoup de nouveaux, on n’a pas pu présenter des compétiteurs cette année mais on espère pouvoir le faire l’année prochaine étant donné qu’il faut beaucoup de précision », souligne Sophie Bertrandie. Néanmoins, « la semaine prochaine, une compétition de combat a lieu sur Feignies et là on a des compétiteurs niveau combat », souligne la présidente de l’association. En outre, « le plaisir de reprendre, de revoir du monde, de voir des championnats et de remettre des récompenses, ça fait vraiment plaisir, c’est une belle récompense pour tout le monde », nous détaille Sophie. 

Youssef Fathallah, président de la ligue de Taekwondo Hauts-de-France, nous explique que « c’est une compétition-phare qui se fait sur Amiens, donc là on a vraiment voulu essayé de délocaliser les manifestations, essayé d’avoir une répartition au niveau de la région. On a essayé de rassembler toutes les villes de la Picardie, ça c’était un objectif que je voulais imposer parce que avant, tout se faisait sur le Nord-Pas-De-Calais ». En effet, il y aura également le passage de grade des ceintures noires en fin d’année sur Amiens. D’autre part, niveau manifestations, « ce n’est pas le nombre souhaité mais il y a eu pas mal de contraintes notamment avec le pass sanitaire. Après toutes les fédérations sont logées à la même enseigne », souligne Youssef Fathallah. Cette compétition « c’est vraiment l’Élite des Hauts-de-France », détaille-t-il.

La technique ça commence à prendre et puis on le voit aujourd’hui, il y a de bonnes pépites, des athlètes qui peuvent performer au niveau national

Youssef Fathallah

Le président de la ligue de Taekwondo Hauts-de-France a également souligné le fait, qu’une Lilloise, Marie-France a décroché une médaille de bronze en coupe d’Europe de Taekwondo, « c’est toujours une fierté », s’exprime Youssef Fathallah. Cependant, il y a le combat et la technique. En effet, la majorité des licenciés sont plutôt spécialisés dans le combat, « là, la technique ça commence à prendre et puis on le voit aujourd’hui, il y a de bonnes pépites, des athlètes qui peuvent performer au niveau national et pourquoi pas comme Marie-France au niveau international », explique-t-il.

Ce week-end, Mukhtar ZAZAI, Vice-président chargé du développement du Taekwondo dans la Picardie était également présent. C’est pourquoi Youssef a tenu à souligner que « l’idée c’est vraiment de travailler avec les clubs, d’être auprès des clubs pour essayer de créer cette dynamique, ce lien qui manquait, pour essayer que tout le monde soit gagnant aujourd’hui. La notion qui est importante c’est que les licenciés doivent être au centre de toutes nos actions ». Il explique de la même manière, qu’ils sont sur un travail d’équipe, c’est pourquoi, il en profite pour remercier « Sophie pour son accueil, pour la mise à disposition, et bien évidemment la ville d’Amiens grâce à qui on a une infrastructure qui est agréable ».


Résultats :

Moins de 40 ans – individuel – F : Virginie Mingoia

Moins de 40 ans – individuel – M : Maxime Matyja

Moins de 50 ans – individuel – F : Anne-Julie Phanithavong

Monis de 50 ans – individuel – M : Anthony Phanithavong

Moins de 60 ans – individuel – F : Carole Duhautoy

Plus de 66 ans – individuel – M : Sam Chey

Juniors-Equipe-Féminine : Clémentine Hermant, Tiziana Mingoia, Sarkissian Célestine

Juniors – Paire : Louis Planquart, Tiziana Mingoia

Moins de 30 ans – Equipe – F : Lucie-Xuan Nguyen, Julie Mai-Linh Nguyen, Eva Kerckhof

Moins de 30 ans – Equipe – M : Paul Cislini, Jonas Helderwerdt, Nathan Lamoureux

Plus de 31 ans – Paire : Anne Julie Phanithavong, Anthony Phanithavong

Moins de 30 ans – Paire : Julie Mai-Linh Nguyen, Foucauld Honore


Charlotte lecot

Crédit Photo : Charlotte lecot

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.