VOLLEY (F) : Les réservistes du LAMVB sans démériter…

gazette prenat lamvb valenciennes 2
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Si elles n’ont pu éviter la défaite, les Amiénoises ont cependant offert une belle réplique. Un revers porteur d’espoir…

Sitôt la fin d’une défaite concédée au VC Valenciennes « B » (0-3), Julie Devaux, la coach, paraissait vouloir jongler avec certains sentiments. Et à la satisfaction d’une « sortie encourageante » semblait s’entremêler également quelques regrets. Ceux peut-être de n’avoir pas su, pas pu concrétiser plusieurs opportunités… « Les Nordistes n’évoluent pas dans la même cour. Pour autant, de part leur abnégation, les filles sont parvenues à demeurer dans le match, à coller à leurs basques » confiait – comme pour s’en expliquer – la responsable technique de la réserve du Longueau Amiens Métropole VB. Qui, opposée à l’un des ténors de Prénationale, n’a donc pas à rougir de sa prestation !

Le groupe est souvent remanié et les filles appelées à évoluer dans un registre qui n’est pas vraiment le leur

Julie Devaux

« Elles ont brillé par leur combativité, s’efforçant constamment à tenir tête à un adversaire ambitieux. Notre secteur « service / réception » ne s’est pas révélé aussi performant que face à Caudry, c’est peut-être l’une des sources de notre déception » évoquait encore Julie Devaux, sous le regard complice de son binôme Samantha Carreel. Un tandem bel et bien conscient que cette confrontation se soit très vite défini tel un combat psychologique : « Les filles ont sans cesse couru après le score mais n’ont jamais baissé les bras. C’est tout à leur honneur mais c’est également très éprouvant ! En témoigne les fins de sets où il nous manque assurément cette lucidité dans le dernier geste ».

gazette prenat lamvb valenciennes 6

Amertume habilement dissimulée de la part d’un coach dont les fréquentes redistributions des rôles bouleversent la stabilité de l’effectif amiénois : « Le groupe est souvent remanié et les filles appelées à évoluer dans un registre qui n’est pas vraiment le leur » rappelait-elle encore. Avant qu’elle n’adresse un petit clin d’œil en direction de Margaux Dubois, « réceptionneuse attaquante de formation promue passeuse pour les besoins de l’équipe ». Réorganisation à laquelle Julie Canlers apporte, elle aussi, sa contribution : « De centre, elle a été repositionnée sur l’aile. Des retouches qui nécessitent un temps d’adaptation » mentionnait encore un duo qui, pour autant, semble apprécier ce lot d’incertitudes à l’heure de définir les rôles de chacune…

Notre défaite est donc plus qu’honorable. J’oserais dire qu’elle est porteuse d’espoir, riche d’enseignements

Dans ce contexte, ce revers consenti aux dépens d’un VC Valenciennes « toujours invaincu » se définirait-il tel une belle performance ? « Comme toute compétitrice, seule la victoire nous préoccupe (rire). Comme précisé auparavant, notre rival disposait d’arguments. Notre défaite est donc plus qu’honorable. J’oserais dire qu’elle est porteuse d’espoir, riche d’enseignements » lâchait Julie Devaux. Saluant, au passage, la détermination d’une troupe qui, même dans l’adversité, s’était « constamment appliquée à bien représenter notre maillot. Avec un sourire en prime ! »

  • LONGUEAU. Gymnase Hede. VC Valenciennes « B » bat Longueau Amiens Métropole VB « B » 3-0

(25-17 en 27’ ; 25-18 en 25’ ; 25-19 en 29’) Arbitres : MM. Sanches et Coyette

  • LAMVB : Carla Brebant, Chloé Gadiou, Lea Canlers, Natacha Vanherpe (cap), Suzi Klisknic, Julie Canlers, Margaux Dubois, Edwige Schermann, Morgane Lerebourg, Louise Monteilh, Maurine Oudart. Entraîneurs : Julie Devaux et Samantha Carreel.



Fabrice Biniek

Crédit photos : Corinne Carreel (LAMVB)