ROLLER-HOCKEY : Les Écureuils sans trembler à Rouen

hockey ecureuils vs cherbourg kevin devigne gazettesports 32
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Malgré un début de partie compliqué, les Écureuils l’ont nettement emporté 4-10 sur le terrain des Spiders de Rouen.

La rencontre partait mal pour les hommes de Renaud Crignier. Après 5 minutes, les Amiénois étaient en effet menés 2-0 par les Normands. Ce qui n’a pas étonné l’entraîneur-joueur picard : « On n’a pas fait une bonne entame de rencontre. Mais c’était annoncé, juste avant le début du match parce qu’on n’a pas fait un bon échauffement. On ne s’est pas concentré comme il fallait, on ne s’est pas mis dedans pour jouer correctement dès la première seconde. » Mais les Samariens ne se désunissent pas et reviennent rapidement dans la rencontre grâce à Renaud Crignier (2-1) et Pierre Defrance (2-2) et prennent même les commandes par l’intermédiaire de Josse (2-3), R. Crignier (2-4), de nouveau Josse (2-5) puis Clément Crignier (2-6). Un retour dans la rencontre que le coach et double buteur amiénois en cette première période explique par le fait que son équipe n’a « pas paniqué du tout. Ça nous a réveillés. On s’est mis dans le match et on a commencé à dérouler. » Malgré un nouveau but des Spiders, les Écureuils arrivent donc à la pause avec de l’avance, 3-6.

« Ensuite, on a maîtrisé toute la rencontre », se satisfait Renaud Crignier. En effet, la deuxième mi-temps est moins prolifique mais Amiens gère son avance, prenant même encore le large par Josse (3-7) et C. Crignier (3-8). Si Rouen revient provisoirement à 4 unités (4-8), ce sont bien les Écureuils qui ont la main sur la seconde période et qui closent la rencontre par deux derniers buts, de R. Crignier (4-9) et C. Crignier (4-10). Une partie qui a donc fait plaisir au coach amiénois, notamment sur l’aspect défensif : « Défensivement, ça a été bien. Je suis satisfait aussi de ma 3ème ligne, qui a eu du mal à avoir des occasions à l’attaque mais qui n’a pas encaissé de but et a très bien défendu. » Place maintenant, pour le leader, à deux semaines de pause pour finir de se soigner, à l’image de Renaud Crignier, qui jouait jusqu’ici avec une genouillère, avant de recevoir Reims.


Spiders de RouenÉcureuils d’Amiens : 4-10 (3-6)

Buts : R. Crignier (x3), P. Defrance, Josse (x3), C. Crignier (x3)

Assists : R. Crignier (x2), Detaille, Josse (x2), C. Crignier, P. Defrance


Morgan Chaumier

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports