ACTU : Du Handisport à la Journée Mondiale des Sourds

242281725 2577905635686289 1909620551241688430 n
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce samedi 18 septembre a eu lieu la Journée Mondiale des Sourds, où se déroulait de l’handisport. Rencontre avec Carmen Flament l’organisatrice de la JMS et Benjamin Gaillien salarié du comité départemental Handisport de la Somme.

Nous avons rencontré Carmen Flament, organisatrice de la Journée Mondiale des Sourds sur Amiens. Etant mal entendante, Corinne Picard a joué le rôle d’interprète afin que nous puissions échanger avec elle. Carmen Flament nous explique l’intérêt d’organiser une telle journée à Amiens : « Plusieurs associations y participent et c’est donc pour cela que nous avons demandé à Benjamin Gaillien de faire découvrir l’handisport ici. Je le connais depuis longtemps puisque j’étais moi-même membre de l’association handisport et lui venait prendre des cours de langue des signes avec moi.

L’objectif est de toucher les enfants sourds en leur faisant découvrir le sport

Carmen Flament

Le thème de cette journée est le combat, nous détaille Carmen Flament : « On combat ici pour l‘accessibilité des personnes sourdes dans tous les domaines. Nous combattons également pour la LSF (la langue des signes), afin qu’elle soit intégrée comme une seconde langue. Il y a une différence avec les écoles spécialisées puisque pour eux c’est plus de l’oral et plus une prise en charge médicale. Nous, on se bat pour que la langue des signes soit considérée comme bilingue, c’est-à-dire, appendre la LSF à l’écrit et à l’oral, que ce soit donc au même niveau qu’une seconde langue. Nous espérons vraiment que la mise en place de cette journée va sensibiliser plus de monde. Du côté du handisport, l’objectif est de ramener le plus du monde possible et que les enfants sourds puissent découvrir l’handisport. »

Le sport peut-être effectué et partagé par tout le monde

Benjamin Gaillien
242284699 2577904965686356 8989600488890975542 n

Benjamin Gaillien, salarié du comité départemental handisport de la Somme nous explique l’importance du sport dans cette journée : « les organisateurs de la JMS nous ont demandé d’être présents pour valoriser le sport et montrer que le sport est accessible à tous, qu’on ait un handicap auditif ou autre. Il y a cependant quelques adaptations à connaitre et à savoir. Les éducateurs sportifs doivent s’adapter et se mettre en face des pratiquants par exemple, plutôt que sur le côté ou de dos lors des explications pour les déficiences auditives. Ils peuvent aussi utiliser le mime pour une meilleure compréhension. Les entraineurs n’ont pas forcément l’habitude de mettre tout cela en place et nous on est là pour leur expliquer. Nous pouvons montrer que le sport est accessible à tous et qu’il est important de s’entretenir physiquement, d’affronter des adversaires, de s’épanouir, de ressentir un bien-être physique et de jouer avec des amis, ça doit être un plaisir avant tout. Cette journée peut sensibiliser les personnes valides, pour montrer que le sport peut être effectué et partagé avec tout le monde. »

La Journée Mondiale des Sourds est considérée comme un évènement culturel important. La JMS a permis à ses membres de se retrouver et de promouvoir la langue des signes et la culture grâce à plusieurs animations. Elle a été organisée pour la première fois sur Amiens, et les organisateurs sont bien décidés à renouveler l’expérience l’année prochaine. 

Julie Michel

Crédits photos : Amiens Université Club Badminton