AUTOMOBILE : L’ASA Picardie toujours sur le pont

80404071 1058425937822992 7872146398928437248 n
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le samedi 7 août, à Picquigny, a été organisée l’assemblée générale de l’ASA Picardie.

Pourquoi Picquigny ? Tout simplement parce que c’est dans ce village que réside le président Jean-Pierre Lenglet et le siège de cette association à but non lucratif. Cela fait douze ans que Jean-Pierre Lenglet est le président de l’ASA Picardie. Il a gravi tous les échelons depuis simple commissaire de course. Jean-Pierre Lenglet a mené cette réunion de main de maitre et il nous explique ce qu’est l’ASA, son fonctionnement et ses objectifs : « C’est une association qui a été créée en 1967 et qui sous l’égide de la Fédération française organise des épreuves toutes disciplines. L’ASA regroupe actuellement 132 licenciés mais avec la COVID nous en avons perdu certains car nous bordurons en général vers les 180. Nos licenciés viennent de tout le territoire des Hauts de France et nous en avons même un qui est de Dijon. Nous avons aussi le fils de Jean Pierre Pernaut, qui participe au Trophée Andros. Nous ne sommes pas tenus de respecter une zone géographique. Nous avons deux sortes de licenciés : les officiels encadrants qui vont de commissaire de course, commissaire technique, chef de poste, directeur de course, chronométreur etc, et bien sûr les pratiquants. 

Nous avons  été très gênés par la COVID et en 2020, nous avons dû suspendre le Rallye de Picardie sur arrêté préfectoral alors que nous avions engagé 14000 euros de frais Par exemple, aujourd’hui, j’ai 850 plaques de rallye à la maison. De tout cœur, je souhaite que les 14 et 15 novembre nous puissions organiser la  40e édition du Rallye de Picardie. Nous avons dû annuler les 6 Heures d’endurance tout-terrain pour cause sanitaire et un manque de concurrents.. C’est vrai que nous avons perdu des licenciés qui ont même quitté le milieu du sport automobile pour aller ailleurs. Nous ne les reverrons plus.
« 

En dépit de tous ces problèmes, l’ASA Picardie reste ambitieuse et d’ores et déjà va préparer le Rallye de Picardie qui reste la vitrine de cette association. Jean-Pierre Lenglet est aussi heureux de voir que le GP de Hongrie ait été remporté par un pilote français avec une voiture française. Et de rappeler que tous ces champions de F1 ont commencé par le karting.



Lionel Herbet

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.